Dimanche, Al Ahly s’est imposé 2-1 contre Al Nasr grâce à un but de Ramadan Sohby. Problème : la célébration de l’attaquant de 17 ans pour fêter sa réalisation a créé la polémique en Egypte. Il a d’abord semblé effectuer un « C » avec sa main droite avant de former un cœur avec sa main gauche. Or, en Egypte, le signe C de la main est interprété comme un geste de soutien au président Abdel Fattah al-Sissi. Les célébrations politiques sont interdites sur les terrains égyptiens. Fin 2013, Ahmed Abdel Zaher a notamment été suspendu un an pour avoir effectué un geste de soutien aux Frères Musulmans. « Il n’y a pas d’intention politique dans ma célébration et j’essaie de me tenir à l’écart du politique« , a assuré le jeune joueur à Al Ahly TV, expliquant avoir voulu représenter le chiffre trois suivi d’un cœur : « J’ai parié avec trois de mes amis que si je marquais, je ferais une célébration en forme de cœur« . Des explications suffisantes pour échapper à une suspension ?