Al Ahly

Domiciliée tardivement à Casablanca par la Confédération africaine de football (CAF), la finale de la Ligue des champions africaine entre Al Ahly et le Wydad Casablanca continue de faire couler beaucoup d’encre à quelques heures du coup d’envoi ce lundi (19h GMT, soit 21h en France).

Pour tenter de calmer le jeu avec Al Ahly, qui avait saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) afin de demander la délocalisation du match, en vain, la CAF avait en effet promis 10 000 places réservées à chacune des deux équipes. Or, alors que de nombreux supporters égyptiens se sont envolés pour le Maroc, Al Ahly a poussé un coup de gueule dimanche soir en se plaignant d’avoir seulement 2 500 places à sa disposition à l’heure actuelle.

«Al Ahly a envoyé une lettre dimanche à la CAF concernant certains problèmes liés au processus d'organisation de la finale de la CAF Champions League, prévue lundi soir. La lettre d'Al Ahly à la CAF souligne que la CAF n'a pas répondu à nos demandes, notamment en ce qui concerne la distribution des billets pour la finale de la CAF Champions League. La CAF a annoncé qu'Al Ahly et Wydad AC auront 10 000 places chacun et que 20 000 billets sont disponibles pour le grand public. Cependant, Al Ahly n'a pas reçu plus de 2 500 billets pour le match. La lettre mentionne également la question de l'achat en ligne des billets pour le match, qui n'est autorisé qu'aux fans marocains, ainsi que d'autres questions d'organisation», a dénoncé le club cairote dans un communiqué.

Rappelons que la CAF a fait savoir que les billets non vendus pour chaque équipe resteront des sièges vides. Le Complexe Mohammed V disposera d’une capacité totale de 45 000 places pour cette affiche.