Al-Ittihad : Hamdallah ou Benzema, qui est le plus prolifique ?

Mardi, le champion d’Arabie Saoudite Al-Ittihad a officiellement annoncé la signature de Karim Benzema, après 14 saisons passées au Real Madrid. À Djeddah, le Ballon d’Or devrait avoir pour principal concurrent Abderrazak Hamdallah, le prolifique buteur marocain (23 capes, 6 buts) à qui il vient de chiper le numéro 9…

Deuxième recrue phare de la péninsule arabique après Cristiano Ronaldo, arrivé en janvier dernier, Karim Benzema a reçu un accueil royal chez les tout nouveaux champions de Saudi Pro League. Sans l’ombre d’un doute, le Français sera intronisé sur le front de l’attaque des Jaunes et Noirs. Nul besoin donc de signaler que ce serait un crime de lèse-majesté que de se passer de lui au coup d’envoi. Reste une interrogation : Quid d’Hamdallah, fer de lance de l’attaque du « Club du peuple » avant l’arrivée de Benzema ?

Hamdallah plus fort que Benzema

Même si son nom est évidemment beaucoup moins clinquant que celui de la recrue estivale, le Lion de l'Atlas fait mieux que se défendre. Si on compare ainsi les statistiques des deux buteurs depuis 2018, soit le moment de l'arrivée d'Hamdallah dans le championnat saoudien, Benzema a certes inscrit plus de buts (160 contre 150) mais il a aussi disputé beaucoup plus de matchs (238 contre 154 pour Hamdallah). A tel point que le Marocain, sacré symboliquement “soulier d'or mondial” sur l'année civile 2019, le devance largement en termes de ratio avec 0,97 but par match en moyenne contre 0,67 pour le Tricolore. Des stats bien évidemment à nuancer puisque le niveau du championnat saoudien est bien loin de celui de la Liga.

2018/19 2019/20 2020/21 2021/22 2022/23
Nombre de buts d' Hamdallah 49 42 18 16 25
Nombre de buts de Benzema 33 27 30 44

31

Meilleur buteur de Saudi Pro League cette saison avec 21 pions, sept unités loin devant Cristiano Ronaldo, cinquième au classement, le Lion de l’Atlas devra a priori se contenter de bouts de match en sortie de banc, alors que KB9 occupera la pointe de l’attaque dans le récent 4-2-3-1 de Nuno Espírito Santo. En revanche, le natif de Safi épaulerait la nouvelle superstar du club, dans le 3-4-1-2 du coach portugais, en vogue il y a quelques semaines. Un second rôle ingrat dévolu à l’avant-centre de 32 ans malgré ses statistiques plus honorables.

Et pourtant, Hamdallah devrait accepter son nouveau statut sans broncher, lui qui a été fair-play suite à l’arrivée de Benzema. « Tout joueur qui vient dans l'équipe est le bienvenu. Nous sommes des grands joueurs et nous sommes habitués à la compétition, à l'extérieur et à l'intérieur de l'équipe », a-t-il récemment déclaré.

Al-Ittihad : Hamdallah ou Benzema, qui est le plus prolifique ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.