Al-Nassr : un nouveau départ déjà dans les tuyaux pour Seko Fofana !

En fin de prêt à Al-Ettifaq, Seko Fofana ne devrait pas revêtir le maillot d’Al-Nassr la saison prochaine.

Débarqué l’été dernier après une troisième saison en apothéose au RC Lens (2e de Ligue en 2022-2023 à un point du champion le PSG), Seko Fofana n’a pas connu les débuts qu’il espérait avec Al-Nassr en Arabie saoudite. Après une première partie de saison mitigée (19 matches, 2 buts, 1 passe décisive), l’international ivoirien (20 sélections, 6 buts) a pris la poudre d’escampette en pleine CAN pour atterrir sous la forme d’un prêt à Al-Ettifaq.

Un nouveau prêt à l’étude

Chez les Rouge et Vert, celui qui sera sacré champion d’Afrique quelques jours plus tard inscrira 2 buts et distillera 2 passes décisives en 14 rencontres. Des statistiques révélatrices d’une forme d'épanouissement dans le club basé à Dammam. Conséquence : un nouveau prêt est à l’étude en vue de prolonger son séjour avec le sixième de Saudi Pro League.

D’après la presse saoudienne, relayée par le compte spécialisé SPL, des discussions sont en cours entre Al-Nassr et Al-Ettifaq. Les dirigeants d’Ettifaq sont favorables à condition que le salaire du joueur soit revu à la baisse. Les 2es du dernier championnat de leur côté sont prêts à prendre en charge une partie des émoluments de l’Éléphant. Selon toute vraisemblance, le dossier est en bonne voie. Fofana devrait somme toute rempiler pour une saison supplémentaire.

À son retour de la CAN, le canonnier avait été accueilli comme il se doit, avec notamment le tube du tournoi “Coup du marteau”. L’occasion alors d’effectuer des pas de danse avec ses nouveaux coéquipiers. Un accueil finalement prémonitoire de son bien-être dans la cité du bord du Golfe Persique.

Al-Nassr : un nouveau départ déjà dans les tuyaux pour Seko Fofana !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.