Algérie : Petkovic déjà de retour !

Une semaine après sa première visite de reconnaissance à Alger, le nouveau sélectionneur des Fennecs, Vladimir Petkovic, est déjà de retour dans la capitale algérienne.

Trois jours après sa nomination par la Fédération algérienne (FAF), Vladimir Petkovic avait débarqué à Alger, le 3 mars, veille de sa première conférence de presse. L’idée était de visiter le Centre technique national de Sidi Moussa ainsi que les stades du 5-Juillet et Nelson-Mandela où il effectuera ses grandes premières, à l’occasion des matches contre la Bolivie et l’Afrique du Sud les 22 et 26 mars. Puis il était reparti.

Petkovic planche sur le stage des Fennecs

Ce dimanche, le technicien a reposé ses valises dans la capitale. Sur une image relayée sur X (anciennement Twitter) par La Gazette du Fennec, on peut en effet voir l’ancien coach de la Lazio en partance de l’aéroport Milano Malpensa de Milan (Italie) pour prendre la direction d’Alger. Son objectif : préparer le stage des Fennecs, d’après les indiscrétions du média algérien.

L’occasion peut-être de divulguer la composition intégrale de son staff, sachant qu’il avait signifié en début de semaine dévoiler l’identité de ses collaborateurs après que ceux-ci auront “signé avec la Fédération”. L’annonce de la liste des joueurs retenus pourrait également intervenir très prochainement, alors que plusieurs fuites ont eu lieu au sujet des préconvoqués.

Cette liste suscite évidemment beaucoup d’attente et de curiosité. D’autant plus que la tendance veut qu’elle marque le début d’un nouveau cycle avec les absences possibles de plusieurs trentenaires conjuguées à l’arrivée de nouveaux visages à l’instar de Monsef Bakrar, Rafik Guitane ou encore d’Anis Hadj Moussa. Ceux-ci étant pressentis pour connaitre leur première convocation dans les prochains jours. Rappelons que le contrat de Petkovic prévoit qu'il passe au moins trois semaines par mois en Algérie.

Algérie : Petkovic déjà de retour !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.