Après avoir annulé son match amical prévu le 9 octobre face au Nigeria, la Côte d’Ivoire va finalement affronter la Belgique un jour plus tôt. Un changement probablement dicté par des contraintes organisationnelles.

En cette période de crise sanitaire, le micmac continue au sujet des matchs amicaux du mois d’octobre pour plusieurs sélections africaines, dont la Côte d’Ivoire ! Alors que la Fédération ivoirienne (FIF) n’a toujours communiqué aucun programme, le Nigeria a annoncé vendredi que les Eléphants ont invoqué des «problèmes internes» et annulé leur match face aux Super Eagles qui était prévu le 9 octobre en Autriche.

Dans la foulée, nouveau rebondissement puisque la Belgique a annoncé quelques heures plus tard qu’un match face aux Eléphants aura lieu le 8 octobre à Bruxelles ! «C’est une équipe avec des talents individuels de très haut niveau qui se distinguent en ce moment par leurs belles performances, comme Wilfried Zaha (Crystal Palace) et Nicolas Pépé (Arsenal). Il s’agit d’un excellent partenaire d’entraînement pour notre première période de matchs internationaux au cours de laquelle nous disputons trois matchs. Nous espérons avoir l’opportunité de jouer en présence de quelques supporters, c’est quelque chose que nous attendons avec impatience», s’est enthousiasmé le sélectionneur des Diables Rouges, Roberto Martínez, sur le site de sa fédération.

Pour rappel, un deuxième match amical doit ensuite opposer les Eléphants au Japon, le 13 octobre à Utrecht aux Pays-Bas. On peut donc imaginer que la Fédération ivoirienne a cherché la facilité en cette période de restriction des déplacements en programmant deux matchs dans des pays voisins plutôt qu’en Autriche où devait avoir lieu la confrontation face au Nigeria.