Sénégal : Andy Diouf explique sa décision

Andy Diouf (20 ans) faisait partie des joueurs binationaux pressentis dans le groupe des Lions pour ce rassemblement de septembre. Mais le milieu de terrain du RC Lens né d’un père sénégalais et d'une mère française a préféré privilégier l'appel des Bleuets de Thierry Henry. 

Un choix qu'il a expliqué sur les ondes de RFI.  « Je n'ai pas mené de réflexion mais je sais qu’ils m’ont approché, que ce soit moi ou mes conseillers et ma famille. Ils voulaient bien que je représente le Sénégal. Après pour moi c’est un peu compliqué parce que j’ai les deux cultures, celle de mon père et celle de ma mère » a d'abord déclaré le jeune joueur. Avant de réaffirmer ses ambitions sous le maillot Bleu  « Il est vrai aussi que j’ai fait toutes mes classes avec les sélections jeunes de la France. Et donc du coup quand tu fais tout ça, l’objectif c’est d’aller en sélection Espoirs et A de la France »

Aliou Cissé ne se mettra pas à genou

Présent la semaine dernière en conférence de presse, le sélectionneur sénégalais, Aliou Cissé, avait évoqué le choix du Sang et Or, ainsi que celui d'Habib Diarra (19 ans, RC Strasbourg), qui a lui aussi privilégié l'équipe de France Espoirs. « On s’est approché d’eux. Chaque joueur a le droit de faire son choix. Ils ont fait leur choix de rester avec l’EDF Espoirs. Je prie pour eux et j’espère que ça ira et qu’ils continueront leurs carrières. Mais nous on a fait ce qu’on devait faire. Le but c’était de leur vendre le projet Sénégal. J’ai discuté avec le papa d’Andy et le papa de Diarra qui est un ancien international. Avant de m’approcher des joueurs, je m’approche d’abord de leurs parents. Ils étaient tous honorés du coup de fil que j’ai eu et de l’intérêt que le Sénégal avait envers leurs enfants. Ils m’ont demandé du temps. Ils ont réfléchi et ont fait leur choix » Sans rancune donc. Ce qui ne sera pas forcément le cas des supporters des Lions…

Mais ne comptez pas pour autant sur le technicien de 47 ans pour “se battre” pour convaincre Diouf et Diarra de rejoindre la sélection sénégalaise à l'avenir. « Je ne suis pas du genre à courir derrière qui que ce soit. Je le répète, on court derrière aucun joueur » a-t-il précisé.

Sénégal : Andy Diouf explique sa décision
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.