Accrochés à domicile par l’ES Sétif (2-2) en finale aller de la Ligue des champions, dimanche, Florent Ibenge et l’AS Vita Club éprouvaient quelques regrets. « Nous avons dominé ce match et nous nous sommes créé un grand nombre d’occasion. Je pense d’ailleurs que la chance nous a tourné le dos. Elle a souri à notre adversaire« , déplore le technicien. « Le but que nous avons encaissé en début de rencontre nous a énormément perturbés. Je dirai même qu’il nous a scié les jambes« , explique Ibenge, qui veut malgré tout garder espoir : « Nous gardons nos chances de remporter le trophée intactes et c’est ce que nous ferons à Alger (à Blida plus exactement, ndlr). Nous allons nous donner à fond et jouer le tout pour le tout afin de rentrer à la maison avec la Coupe« .