Ballon d’Or africain : Belmadi – “Mahrez le mérite”

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, a exprimé son soutien pour son ailier Riyad Mahrez à un peu moins d’un mois de la cérémonie de remise du Ballon d’Or africain 2023 prévue le 11 décembre à Marrakech.

Présent dans la liste des 30 nommés pour le prix du Joueur Africain de l’année au même titre que son compatriote Ramy Bensebaini (Borussia Dortmund), Riyad Mahrez a reçu le total soutien de son sélectionneur Djamel Belmadi. Pour le technicien, le capitaine des Fennecs (87 capes, 30 buts) est le favori pour rafler la récompense africaine suprême, compte tenu du triplé Coupe-Championnat-Ligue des Champions glané avec Manchester City la saison passée avant son départ pour Al-Ahli en Arabie saoudite.

« Pour moi, c’est Riyad »

« Riyad Mahrez mérite le Ballon d’Or africain. On doit soutenir nos joueurs surtout quand ils font des résultats, le triplé avec Manchester City, ce n’est pas facile. Il n'y a pas souvent des Africains qui gagnent la Ligue des Champions, je ne sais pas comment ils font leur choix, mais pour moi, c’est Riyad », a déclaré sans détour le technicien algérien ce mercredi en conférence de presse avant de recevoir la Somalie jeudi au stade Nelson Mandela, dans le cadre de la première journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026. Une pointe de chauvinisme donc, assumée.

Bien qu’ayant été cantonné au banc de touche lors des gros matches du dernier exercice, notamment en Ligue des Champions et en FA Cup, l’ancien Havrais, auteur de 15 buts et 13 passes décisives en 47 apparitions en 2022-2023, n’en demeure pas moins l'un des favoris pour succéder à Sadio Mané. Un statut qu’il partage avec deux concurrents. D'une part, le gardien marocain Yassine Bounou, dont il a récemment piqué les partisans. D'autre part, le buteur nigérian Victor Osimhen, grand artisan de la consécration de Naples en Serie A, 33 ans après le précédent titre, en terminant meilleur buteur du championnat, effaçant au passage Samuel Eto’o et George Weah des tablettes

Ballon d’Or africain : Belmadi – “Mahrez le mérite”
Prudence Ahanogbe