Belfodil : l’affaire classée sans suite, le joueur cartonne les médias

Si l'international algérien fait la une des journaux depuis ce lundi, ce n'est pas pour ses exploits sportifs, mais plutôt dans la rubrique faits divers. L'attaquant de 31 ans a en effet été accusé d'une tentative de meurtre à l'encontre de sa soeur de 15 ans.

L'affaire qui se serait passée chez les Belfodil a secoué la communauté sportive et les fans du joueur, placé en garde à vue et interrogé par les enquêteurs. Nouveau rebondissement ce lundi : l'état de sa soeur, qui présentait des traces d'étranglement, n'ayant nécessité aucune prise en charge médicale et cette dernière n'ayant pas déposé plainte, l'affaire a finalement été classée sans suite selon nos confrères du Parisien. Un rebondissement sur lequel le principal intéressé n'a pas tardé à réagir.

J'espère que tout les pseudos journaux qui cherchent les clics à tout prix (quitte même à écrire des titres comme ‘tentative de meurtre' ou autres fausses informations) partageront bien les vraies infos qui arrivent dans la presse à peine une heure après leurs titres… al hamdoulillah ma petite soeur et moi même allons très bien”, a cartonné le Fennec sur Instagram.

Même s'il s'en sort indemne sur le plan judiciaire, cette histoire laissera sans doute des traces pour Ishak Belfodil, qui pourrait voir la suite de sa carrière impactée négativement, même s'il a encore un an de contrat avec son club d'Al Gharafa (Qatar). En tout cas, nul doute qu'elle fait déjà mauvaise presse au longiligne avant-centre (1 mètre 92), qui n'était appelé qu'avec parcimonie chez les Fennecs depuis plusieurs années. Il avait glané depuis 2013 un total de 19 sélections (2 buts) avec les Verts et avait notamment disputé 4 rencontres lors de la CAN 2015. Dans sa jeunesse, il avait défendu les couleurs de la France (24 sélections, 5 buts entre les U17 et les U20).

Il est passé par des clubs prestigieux

Né à Mostaganem, dans le nord-ouest de l'Algérie, Belfodil reste au pays jusqu'à ses 7 ans avant de poser ses valises avec sa famille à Élancourt, une ville de 25 000 habitants située dans les Yvelines. Il y débute le football avant de rejoindre le club de Trappes puis le centre de formation du Paris Saint-Germain, le temps d'une saison (2005-2006). il jouera ensuite à l'AC Boulogne-Billancourt, une équipe très cotée en région parisienne, puis à Clermont Foot et à l'Olympique Lyonnais, qui le lancera dans le grand bain du monde pro. Malgré 13 apparitions avec les Gones (dont 3 en Ligue des Champions), il ne scorera pas sous le maillot de l'OL. Ni même à Bologne, où il fut envoyé en prêt lors de la deuxième partie de saison 2011-2012 (8 matchs en Série A). Sa carrière décollera tout de même en Italie, du côté de Parme (33 matchs, 8 buts). Il effectuera ensuite des passages bien plus mitigés à l'Inter Milan, à Livourne puis à Parme, même si sa période Bleu et Jaune coïncide avec son essor en équipe nationale (11 matchs, 2 buts en 2014-2015).

Il évoluait dernièrement au Qatar

Il s'exilera ensuite au Baniyas SC, dans le championnat émirati (23 matchs, 11 buts), avant de poursuivre sa route en Belgique, au Standard de Liège (40 matchs, 17 buts). À partir de 2017, il trouvera un peu plus de stabilité en restant cinq saisons de rang (entre le Werder Brême, Hoffenheim et le Herta Berlin) dans le championnat de Bundesliga. Sa plus belle saison allemande (et de sa carrière) est sans conteste l'exercice 2018-2019. Avec 16 buts en 28 matchs de championnat sous les couleurs d'Hoffenheim, il avait su marqué les esprits. Longuement blessé au genou la saison suivante, il ne retrouvera jamais la pleine mesure de ses capacités. Après une dernière saison quelconque (26 matchs, 5 buts) du côté de Berlin, il avait mis le cap à l'été 2022 sur Al Gharafa, dans le championnat qatari. Avec les Bleu et Jaune, 6èmes sur 12 au classement général, le Fennec a inscrit 6 buts en 18 rencontres de championnat.

Belfodil : l’affaire classée sans suite, le joueur cartonne les médias
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.