Mercato : Benrahma loin de l’Arabie Saoudite ?

Le feuilleton Saïd Benrahma connaît un revirement de situation. Alors que son départ semblait se dessiner de plus en plus, les toutes dernières informations laissent entendre que l'international algérien devrait finalement rester à West Ham.

Il y a quelques jours seulement, l'intérêt marqué de plusieurs clubs saoudiens désireux d'acquérir Said Benrahma lors du mercato hivernal était évoqué. Et avec son temps de jeu en baisse cette saison, cette hypothèse était forcément à prendre au sérieux.

Cependant, il semble que l'ailier gauche de 28 ans va finalement rester en Premier League. D'une part, le joueur ne souhaite pas rejoindre une équipe saoudienne, comme l'indique le média Give Me Sport. D'autre part, selon les médias britanniques, David Moyes, le manager des Hammers, s'opposerait au départ du joueur originaire d’Aïn Témouchent, malgré le fait qu'il ait été souvent relégué sur le banc des remplaçants. La principale raison évoquée est le calendrier particulièrement chargé de West Ham cette saison, l'équipe étant engagée dans plusieurs compétitions, dont la Ligue Europa Conférence.

La CAN en suspens ?

Il est à noter que Said Benrahma, qui vient de fêter son 150e match avec les Hammer (24 buts), n'a pas encore trouvé le chemin des filets cette saison en 17 matchs. Il convient également de rappeler que l'ancien Niçois a été récemment impliqué dans une scène regrettable avec son sélectionneur, Djamel Belmadi. Lors du match contre l'Égypte en octobre, le joueur a refusé de saluer son coach au moment de son remplacement (1-1). Cette attitude a suscité le mécontentement de Belmadi, qui a manifesté son désaccord en attrapant le joueur par le col de son maillot. Suite, peut-être, à cet incident, Benrahma n'a pas été convoqué en sélection en novembre, laissant ainsi planer le doute sur son sort alors que la Coupe d’Afrique des nations se disputera dans quelques semaines…

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.