Buteur face à la Tunisie (5-1) mardi en match amical au Parc des Princes, l’attaquant du Brésil, Richarlison, a été visé par une banane jetée des tribunes. Depuis cet acte raciste, les réactions d’indignation se multiplient. La Confédération africaine de football (CAF) a ainsi tapé du poing sur la table ce jeudi.

«La CAF condamne les actes de racisme dirigés contre le Brésilien Richarlison lors du match amical international entre la Tunisie et le Brésil à Paris cette semaine. La CAF est solidaire de Richarlison et condamne un tel comportement inhumain», a écrit l’instance panafricaine sur Twitter.

Mercredi, la Fédération tunisienne (FTF) a fait savoir qu’elle s’excusera si l’implication d’un supporter des Aigles de Carthage est avérée dans cet acte, tout en invitant à ne pas jeter l’opprobre sur tout un peuple.