Chelsea : premier couac pour Nicolas Jackson

Samedi à Stamford Bridge, Chelsea s'est incliné contre Nottingham Forest (0-1, but d'Anthony Elanga). Nicolas Jackson, le nouvel attaquant des Blues, a manqué le but égalisateur en fin de partie en commettant un gros raté (82e).

L'international sénégalais de 22 ans en a pourtant inscrit des bien plus difficiles au cours de sa jeune carrière. Sur une remise en retrait de Raheem Sterling, l'ancien buteur de Villarreal, à environ deux mètres du but adverse, a voulu marquer en taclant, mais il a loupé son geste en envoyant le ballon au-dessus des cages désertées… Lors des matchs de préparation, le colosse d'1 mètre 88 avait pourtant réussi à marquer deux buts et délivré trois passes décisives en trois rencontres.

Mais son début de saison n'est pas vraiment dans la continuité de ces belles promesses : avec un seul but en cinq rencontres officielles, le Lion recruté pour 35 millions d'euros peine pour l'instant à répondre aux attentes. “J’espère être un grand joueur pour ce club. Si je peux avoir autant de succès que Drogba, Demba Ba et Eden Hazard, alors je serai heureux. Ce sont des légendes de Chelsea. Si je veux être considéré comme une légende, je dois être encore meilleur qu’eux” confiait-il à la fin du mois de juillet sur le site des Blues. Il y a encore du pain sur la planche…

Déjà sous le feu des critiques

Le football est un monde impitoyable. Tantôt encensé, tantôt critiqué, les footballeurs de premier plan sont très exposés à la critique, hélas pas toujours constructive. Nicolas Jackson, auteur d'un début de saison mitigé, en prend évidemment pour son grade sur les réseaux sociaux. “Je viens de voir que Nicolas Jackson est le joueur ayant manqué le plus d'occasions franches (6) dans les 5 grands championnats“, affirme un twitto. “Nicolas Jackson c’est le pire 9 de l’histoire“, ose même un autre… Mauricio Pochettino, son entraîneur à Chelsea, s'est montré guère plus conciliant en lui adressant une petite pique après la rencontre : “Aujourd'hui, nous nous sommes créés des occasions. Nous n'avons pas été assez cliniques dans le dernier tiers. Nous devons marquer si nous voulons gagner.” Un petit but face aux Fennecs le 12 septembre prochain histoire de reprendre du poil de la bête ?

Chelsea : premier couac pour Nicolas Jackson
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.