CAF Awards : suivez la cérémonie du Ballon d’Or africain en direct

Ce lundi (18h GMT, soit 19h en France), Marrakech et le Maroc accueillent les CAF Awards, cérémonie qui récompense chaque année les meilleurs acteurs du football africain. En point d'orgue de la soirée : la remise du prix de Joueur Africain de l'année, plus connu sous le nom de Ballon d'Or africain. Suivez cette cérémonie en direct vidéo et commenté sur Afrik-Foot.com.

Le direct vidéo

Le direct commenté

21h30 : ce direct est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi.

21h15 : le doublé pour le Nigeria avec Osimhen et Oshoala qui posent ensemble avec leur trophée.

21h08 : après une photo de famille avec les différents lauréats, la soirée se termine en musique avec Dadju sur scène aux côtés des vainqueurs.

OFFICIEL – 21h03 : comme prévu, Victor Osimhen est élu Joueur Africain de l'année !

20h59 : en attendant un titre similaire pour son compatriote Victor Osimhen dans quelques instants ?

OFFICIEL – 20h57 : et de six pour Asisat Oshoala (Barcelone) ! La Nigériane est élue Joueuse de l’Année pour la 6e fois de sa carrière, dont la 3e consécutive. Elle devance Thembi Kgatlana (Afrique du Sud, Racing Louisville) et Barbara Banda (Zambie, Shanghai Shengli).

20h48 : dernier discours du président Motsepe et place aux titres de Joueuse et Joueur de l'année ! Macky Sall, président du Sénégal, et Alassana Ouatarra, son homologue ivoirien, reçoivent l'Achievement Award.

20h38 : dernier intermède musical de la soirée avec Dadju. Une performance entachée d'un problème de micro avec un son très saccadé qui semble gêner l'artiste.

20h37 : le onze masculin de l'année ! Sans Bounou, pourtant élu gardien de l'année quelques minutes plus tôt, mais pas par les mêmes votants… Les joueurs lui ont préféré André Onana. Pas de Riyad Mahrez non plus…

20h35 : voici le onze féminin de l'année

20h33 : place désormais aux deux onze de l'année, masculin et féminin.

OFFICIEL – 20h28 : grand artisan du parcours historique du Maroc au Mondial 2022, Walid Regragui est évidemment élu Entraineur de l’Année (Hommes) devant Aliou Cissé (Sénégal) et Abdelhak Benchika (Algérie, USM Alger, Simba SC).

OFFICIEL – 20h23 : Desiree Ellis (Afrique du Sud) est désignée Entraineur de l’Année (Femmes) pour la 4e fois consécutive ! Elle devance deux hommes, Reynald Pedros, ex-sélectionneur du Maroc, et Jerry Tshabalala (Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns).

20h22 : plus que 4 prix à décerner ! Ceux de Joueur et Joueuse de l'année et d'entraîneur de l'année masculin et féminin !

20h18 : nouvelle pause musicale avec la chanteuse Rym.

OFFICIEL – 20h12 : Yassine Bounou (Maroc, Al Hilal) remporte le prix de Gardien de but de l’Année. Il devance André Onana (Cameroun, Manchester United) et Mohamed El Shenawy (Egypte, Al Ahly). Le portier d'Al-Hilal étant absent, c'est son sélectionneur Walid Regragui qui vient chercher son prix.

OFFICIEL – 20h07 : Chiamaka Nnadozie (Nigeria, Paris FC) est élue Gardienne de but de l’Année devant Khadija Er-Rmichi (Maroc, AS FAR) et Andile Dlamini (Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns).

OFFICIEL – 20h05 : Mahmoud Abdelmonem “Kahraba” (Égypte, Al Ahly) remporte le prix du but de l'année pour son but contre Al Hilal en Ligue des champions africaine.

OFFICIEL – 20h00 : demi-finaliste historique de la Coupe du monde 2022, le Maroc remporte le prix d'Equipe Nationale de l’Année (Hommes). Les Lions de l'Atlas devancent le Sénégal et la Gambie.

OFFICIEL – 19h57 : le Nigeria est désigné Equipe Nationale de l’Année (Femmes) devant le Maroc et l'Afrique du Sud.

19h47 : pause musicale avec les Ghetto Kids de l'Ouganda.

OFFICIEL – 19h44 : Lamine Camara (Sénégal, Metz) est désigné Jeune Joueur de l’Année. Le Sénégalais a été préféré à son compatriote Amara Diouf (Sénégal, Metz) et à Abdessamad Ezzalzouli (Maroc, Real Betis). Il succède à un autre Sénégalais, Pape Matar Sarr.

OFFICIEL – 19h40 : deuxième titre de la soirée pour le Maroc ! Nesryne El Chad (Maroc, Lille) est sacrée Jeune Joueuse de l’Année. Elle devance Comfort Yeboah (Ghana, Ampem Darkoa) et Deborah Abiodun (Nigeria, Pittsburgh Panthers). Blessée, la lauréate rejoint la tribune en béquilles pour recevoir son prix.

OFFICIEL – 19h37 : Percy Tau (Afrique du Sud, Al Ahly) est élu Joueur Interclubs de l’Année devant Fiston Mayele (DR Congo, Pyramids) et Peter Shalulile (Namibie, Mamelodi Sundowns). Après Mohamed El Shenawy, sacré l'an passé, Al Ahly conserve donc son bien.

OFFICIEL – 19h34 : la Marocaine Fatima Tagnaout (AS FAR) remporte le prix de Joueuse Interclubs de l’Année devant Refilwe Tholakele (Botswana, Mamelodi Sundowns) et Lebohang Ramalepe (Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns). Petit moment gênant : la locale de l'étape n'est pas dans la salle pour recevoir son trophée, qui lui sera donc remis ultérieurement.

OFFICIEL – 19h30 : Al Ahly (Egypte) remporte la 2e distinction de la soirée en étant élu Club Masculin de l'année grâce à son sacre en Ligue des champions. Il devance le Wydad Athletic Club (Maroc) et Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud).

OFFICIEL – 19h25 : Un premier prix remis ce soir ! Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud) est désigné club féminin de l'année après son sacre en Ligue des champions féminine. Il devance les Marocaines de l'AS FAR et du Sporting Casablanca.

19h19 : le président de la CAF, Patrice Motsepe s'exprime. “Nous avons commis une erreur cette année“, lance-t-il. En référence à l'absence de Mahrez et Bounou du podium ? Absolument pas : “nous aurions dû créer un prix du meilleur arbitre, nous le ferons l'année prochaine“, complète-t-il…

19h11 : un clip de solidarité est diffusé en hommage aux victimes du séisme meurtrier du 8 septembre au Maroc.

19h05 : la cérémonie débute officiellement avec le Marocain Ouadih Dada et la présentatrice Sophy Aiida en guise de chefs de cérémonie.

19h02 : immense favori cette année, Victor Osimhen est évidemment présent.

18h58 : lui aussi grand absent du podium, Yassine Bounou manquera également à l'appel mais pour une autre raison puisqu'il jouait en fin d'après-midi avec son club d'Al-Hilal.

18h56 : recalé surprise du podium, Riyad Mahrez ne sera pas présent au Maroc, conformément aux directives du président de la Fédération algérienne de football (FAF), Walid Sadi, qui a appelé à boycotter cette cérémonie en guise de protestation.

18h45 : cette année, Mohamed Salah (Egypte, Liverpool), Achraf Hakimi (Maroc, Paris Saint-Germain) et Victor Osimhen (Nigeria, Napoli) sont les trois finalistes à la lutte pour succéder à Sadio Mané, double tenant du titre, comme Joueur Africain de l'année.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !