Prévues pour 2021, les élections pour la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) ont fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Alors que l’actuel président, Ahmad, a indiqué ne pas avoir encore décidé s’il va briguer un nouveau mandat, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, n’a pas exclu une éventuelle candidature tout en précisant qu’il ne se présentera pas si Ahmad est candidat.

«A ce stade-là, il est important de laisser Ahmad terminer son mandat et de lui être loyal», a plaidé le dirigeant dans des propos rapportés par l’Agence de Presse Sénégalaise en assurant qu’il n’a absolument pas l’intention «de se positionner contre quelqu’un» avec qui il «travaille» et qui lui «fait confiance».

«Aujourd’hui, je suis dans une équipe qui a un président, Ahmad, qui me fait confiance, et par-dessus tout, moi j’aime la loyauté», a insisté le Sénégalais, actuellement membre du comité exécutif de la CAF et vice-président de la commission d’organisation de la CAN.