Cameroun : des fans d’Eto’o réclament la suspension, la Fecafoot répond

A l'approche du match face au Cap-Vert samedi à Yaoundé dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires du Mondial 2026, la menace d'un possible forfait du Cameroun a beaucoup été évoquée ces derniers jours.

Alors que Samuel Eto'o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), n'excluerait pas cette option dans le cadre du conflit qui l'oppose au Ministère des Sports, l'ex-buteur a pu compter sur le soutien de ses afficionados. L'estimant injustement lésé dans cette affaire, nombre de ses supporters ont ainsi envahi la page Facebook de la FIFA, commentant chacune des publications de l'instance en appelant à la suspension de leur propre équipe nationale pour ingérence gouvernementale…

Ces fervents supporters privilégient l'honneur de Samuel Eto’o au détriment de l’intérêt national, critiquant la décision de l'État d'imposer un staff technique à la Fecafoot, en dépit du décret datant de 2015. Cette situation provoque des réactions diverses sur les réseaux sociaux, certains soutenant cette cause tandis que d'autres dénoncent l'attitude de ces fans.

La Fécafoot calme le jeu

Malgré ces marques de soutien, le spectre d'un forfait semble s'éloigner. En effet, alors que la vente des billets pour le match avait été stoppée lundi, elle a repris mardi, comme l'atteste un tweet de la Fecafoot. Selon Canal 2 International, bien qu'elle ait pris acte de son exclusion de facto à la préparation de cette rencontre, l'instance va finalement respecter tous ses engagements, notamment l’accueil et l’hébergement des officiels de la FIFA.

Une façon d'enterrer la hache de guerre ? Possible, quoi qu'il en soit, l'instance a décidé de faire passer l'intérêt de l'équipe nationale devant ses querelles avec le gouvernement. Les Lions Indomptables pourront donc compter sur le soutien des fans samedi au stade Ahmadou Ahidjo. Les hommes de Marc Brys, qui dirigera donc bien son premier match après les multiples rebondissements de ces deux derniers mois, doivent l'emporter pour conforter leur place de leader avant le déplacement en Angola mardi prochain dans le cadre de la 4e journée.

Cameroun : des fans d’Eto’o réclament la suspension, la Fecafoot répond
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.