Rigobert Song, Cameroun

Ancien international camerounais, Mohammadou Idrissou a multiplié les sorties polémiques au cours des dernières semaines en accusant notamment les dirigeants d’avoir «acheté» l’arbitre Bakary Gassama lors du barrage retour de la Coupe du monde 2022 contre l’Algérie, puis le président Samuel Eto’o d’avoir fait la liste pour le Mondial au détriment du sélectionneur Rigobert Song. Ce dernier a répondu à ces polémiques à la veille de l’entrée en lice dans la compétition ce jeudi contre la Suisse lors de la conférence de presse d’avant-match.

«Je ne suis même pas courant des déclarations de Idrissou. (…) Je n’ai pas le temps à perdre pour commenter sa sortie», a d’abord éludé le technicien. «Je suis sélectionneur-manager de l’équipe du Cameroun. Quand je fais les choses j’assume. Demain (aujourd’hui, ndlr) on verra si les choix ont été mal faits».

Rappelons que Song s’était notamment distingué au moment de l’annonce de la liste en ayant du mal à retrouver les noms de certains joueurs retenus, ce qui avait renforcé les soupçons au sujet de son véritable rôle…