Dans 10 jours, la CAN 2013 va débuter avec comme match d’ouverture Afrique du Sud – Cap Vert. Ce pays lusophone disputera pour la première fois de son histoire la phase finale de cette compétition. Afrik-Foot vous fait la présentation de cette sélection nationale des Requins Bleus, qui a réussi à éliminer le Cameroun lors du dernier tour des éliminatoires.


Les Requins Bleus partent en chasse. Après avoir fait chuter les Lions Indomptables du Cameroun en octobre dernier, le Cap Vert a gagné le droit de disputer pour la première fois de son histoire la phase finale de la CAN 2013. Tombés dans un groupe A équilibré en compagnie du pays organisateur, l’Afrique du Sud, du Maroc et de l’Angola, les hommes de Lucio Antunes tenteront de sortir de cette poule afin de poursuivre leur exploit de Yaoundé. Mais cette aventure sud-africaine qui s’annonce historique pour le pays connaît quelques désagréments et ceux à tous les niveaux.

Il y a d’abord les forfaits pour commencer. Dans la liste finale des 23 donnée par Lucio Antunes, en décembre, deux joueurs ont été remplacés dont l’une des têtes d’affiche des Requins Bleus, Odaïr Fortes. L’ailier de 25 ans, qui évolue à Reims en Ligue 1, est blessé. Platini qui joue à Santa Clara, en 2e division portugaise prend sa place. Le second n’est autre que Zé Luis qui porte les couleurs de Braga et qui a renoncé à sa convocation pour des « raisons personnelles« , a fait savoir un communiqué de la Fédération cap-verdienne. Pour pallier cette absence, Rambé, joueur de 23 ans qui évolue en 2e division portugaise à Belenenses, a été appelé.

Ryan Mendes, le prédateur secret

A cela s’ajoute une préparation perturbée. Alors qu’elle devait organiser son stage de préparation à la CAN 2013 au Mozambique et y affronter les Mambas, la sélection du Cap Vert a du changer ses plans. En raison du désistement de la sélection mozambicaine, qui devait rencontrer les Requins Bleus, les membres de l’encadrement de l’équipe cap-verdienne ont décidé de tout bonnement annuler le stage prévu du 10 au 15 janvier. Il y a mieux pour préparer une première participation à la compétition continentale. Malgré toutes ses péripéties, les Requins Bleus pourront compter sur leur star pour déjouer les pronostics, le Lillois Ryan Mendes .

Le joueur de 22 ans a les qualités pour changer à lui seul la donne dans un match. Les Bafana Bafana se frotteront à lui d’entrée pour le match d’ouverture de la compétition puis après ce sera au tour des Lions de l’Atlas du Maroc qui devront se méfier car les Lions Indomptables du Cameroun ont été battus par ces Requins Bleus coaché par le « Mourinho africain » Lucio Antunes qui s’inspire du technicien portugais. Enfin, ils termineront leur phase de poules en apothéose par un duel 100% lusophone avec l’Angola de Manucho, dans une confrontation entre anciennes colonies portugaises. Un programme tout de même copieux pour les Requins Bleus. Mais ces derniers ont une faim de prédateur et donneront tout pour réaliser de nouveau coups d’éclat.

 La sélection du Cap Vert :

Gardiens : Vozinha (Progresso), Fredson Fock (Batuque), Rili (Mindelense).

Défenseurs : Josimar lima (FC Dordrecht), Guy Ramos (RKC Waalwijk), Pecks (Gil Vicente), Gegê (Marítimo), Nivaldo (Académica), Carlitos (AEL Limassol), Nando (Châteauroux), Fernando Varela (Vaslui).

Milieux de terrain : Tony Varela (Sparta Rotterdam), David Silva (Olhanense), Sténio (Feirense),Babanco (Olhanense), Marco Soares (Omonia Nicosie), Rony (FC Fola), Platini (Santa Clara).

Attaquants : Ryan Mendes (Lille), Rambé (Belenenses), Nhuck Heldon (Maritimo), Juúlio Tavares (Dijon), Djaniny (Olhanense).

 Rendez-vous jeudi pour la présentation de la sélection du Niger