A l’issue du tirage au sort qui s’est déroulé ce jeudi à Malabo, la Guinée a gagné le droit de poursuivre l’aventure dans cette CAN 2015. Le Mali termine 3e du groupe D et est le grand perdant de ce feuilleton.


La chance a finalement souri à la Guinée. Après leur match nul concédé mercredi contre le Mali dans le groupe D de la CAN 2015, ce sont les hommes de Michel Dussuyer qui ont gagné le droit de poursuivre l’aventure. A égalité parfaite dans la poule avec leurs adversaires, ils ont tiré la boule numéro 2 lors du tirage au sort qui s’est déroulé à Malabo, dans l’hôtel où siège la Confédération africaine de football.

Une tâche qui est revenue à l’un des financiers du ministère des Sports guinéen, Amara Dabo, tout heureux d’avoir tiré la boule 2, au détriment de son compagnon d’infortune, Boubacar Baba Diarra, président de la Fédération malienne. Un numéro synonyme de qualification en quarts de finale pour le Syli National, qui va affronter le Ghana pour une place en demi-finale, dimanche à Malabo.

De leur côté, les Maliens, 3es lors des deux dernières éditions de la CAN, pourront nourrir des regrets en voyant leur parcours s’arrêter brutalement sur un coup du sort et surtout sans avoir concédé la moindre défaite. Mais ils pourront aussi regretter les nombreuses occasions manquées durant leurs trois matches dans le tournoi.