La 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017 a permis à l’attendu Ghana et à l’inattendue Guinée Bissau de valider leur qualification pour la phase finale ce dimanche ! Si le Burkina Faso, vainqueur 1-0 aux Comores, est bien parti pour les rejoindre en septembre, le Congo est en revanche éliminé.



 Île Maurice 0-2 Ghana

C’est fait pour le Ghana ! En quête d’un point pour valider leur qualification, les Black Stars ont longtemps buté sur l’Île Maurice avant de faire la différence en fin de match (0-2) dimanche à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017. Tombés sur un énorme Jean-Louis dans les buts adverses, qui a notamment sauvé les meubles à trois reprises avant la pause puis devant Jordan Ayew au retour des vestiaires, les hommes d’Avram Grant ont par moment douté face à des locaux décomplexés.

Mais le vice-champion d’Afrique a logiquement fini par trouver la faille en fin de partie. En bon capitaine, André Ayew a montré la voie (74e), imité par Christian Atsu quelques minutes plus tard (78e), sur deux services de Baba Rahman. Serein tout au long de son parcours en éliminatoires, le vice-champion d’Afrique sera bien au Gabon l’an prochain !

 Kenya 2-1 Congo

Grosse désillusion en revanche pour le Congo. Contraints de ramener au moins le match nul du Kenya pour s’offrir une finale contre la Guinée Bissau en septembre, les Diables Rouges ont échoué en s’inclinant 2-1 sur le terrain d’Harambee Stars déjà éliminées ce dimanche. Pourtant en tête après un penalty d’Oniangué (19e sp), les hommes de Pierre Lechantre ont été rapidement rejoints sur une égalisation signée Masika (24e) avant que Johanna ne porte le coup de grâce en seconde période (67e).

Ce résultat a pour effet de qualifier la Guinée Bissau qui ne peut plus être rejointe en tête du groupe avec quatre points d’avance sur la Zambie et le Congo à une journée du terme. Vainqueurs 3-2 des Chipolopolo la veille, les Lycaons participeront à la première CAN de leur histoire ! Tout le contraire de Diables Rouges quarts de finaliste de la précédente édition, mais qui sont déjà éliminés de celle-ci puisqu’ils n’ont plus aucune chance de terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes tous groupes confondues…

 Comores 0-1 Burkina Faso

Le Burkina Faso, quant à lui, ne lâche rien. Mis sous pression par la victoire de l’Ouganda au Botswana (1-2) la veille, les Etalons ont répondu au tac-au-tac en s’imposant 1-0 aux Comores ce dimanche. Très précieux puisqu’il leur permet de reprendre les commandes du groupe au bilan des confrontations directes, ce succès a néanmoins été très long à se dessiner pour les hommes de Paulo Duarte qui ont dû patienter jusqu’à la 85e minute pour qu’Alain Traoré les libère ! Pour les Comores en revanche, l’aventure s’arrête ici puisque les Cœlacanthes ne pourront même plus espérer terminer à une deuxième place potentiellement qualificative.