cote_d_ivoire_vs_rd_congo.jpg

Eliminée en demi-finale de la précédente édition par la Côte d’Ivoire, la RD Congo peut prendre une sacrée revanche en battant les Eléphants dans le groupe C de la CAN 2017 ce vendredi pour se qualifier en quart de finale. Mais après son entame ratée, la Selefanto ne peut plus se permettre une nouvelle contre-performance.


Qualifié jeudi pour les quarts de finale de la CAN 2017, le Sénégal peut être rejoint dès ce vendredi par la RD Congo. Vainqueurs 1-0 du Maroc lundi, les Léopards seront qualifiés en cas de nouveau succès face à la Côte d’Ivoire à 16h GMT (17h Paris) à Oyem pour le compte de la 2e journée du groupe C. L’occasion serait belle aussi pour les hommes de Florent Ibenge de prendre leur revanche sur un adversaire qui les avait sortis en demi-finale de la précédente édition avant de filer vers le titre.

« Il y a moins de joueurs avec un grand nom. Ils avaient Yaya Touré ou Gervinho capables de faire la différence à tout moment. La génération a changé (par rapport à 2015). Elle est peut-être moins glamour mais elle reste redoutable« , a mis en garde le technicien congolais jeudi devant la presse. « On l’a vu contre la France en match amical (0-0 en novembre), c’est une équipe qui ne perd pas. Cela montre sa solidité. On attend une motivation extrême de leur part. »

Des infirmeries bien garnies

Pragmatique à défaut d’être très séduisante face au Maroc (1-0) lundi, la RDC devrait à nouveau penser au résultat avant tout. « Pour l’instant on est leader. L’objectif est d’être dans les deux premiers. A l’issue des matchs de vendredi, ce qu’on veut c’est rester premier« , a prévenu Ibenge. Fabrice N’Sakala et Gabriel Zakuani forfaits et Joyce Lomalisa suspendu, les Léopards aborderont néanmoins ce choc avec une défense largement amoindrie, Issama Mpeko risquant notamment de devoir dépanner dans le couloir gauche.

En face, le défenseur central Lamine Koné risque lui aussi de manquer à l’appel. Peu inspiré et décevant face au Togo (0-0) pour son entrée en piste, le tenant du titre va devoir montrer un visage digne de son statut. « Sur le premier match, on n’a pas mis tous les ingrédients pour prétendre à plus qu’un nul. Il va falloir aborder ce match très important avec un état d’esprit plus conquérant. J’ai confiance en mes joueurs pour hausser leur niveau de jeu« , a tenté de rassurer le sélectionneur ivoirien, Michel Dussuyer. Mais la réponse ne viendra que du terrain.

cote_d_ivoire_vs_rd_congo.jpg