La RD Congo revient de loin, mais elle est toujours en vie ! Alors que l’espoir était mince après leurs deux défaites initiales, les Léopards ont bien réagi en cartonnant le Zimbabwe (4-0) ce dimanche au Caire pour terminer 3es du groupe A de la CAN 2019. Les hommes de Florent Ibenge ont ramené leur différence de buts à 0 et ils peuvent briguer une place parmi les 4 meilleurs 3es des six groupes, même si c’est loin d’être gagné et il faudra patienter de 24 à 48h pour connaître le dénouement…

Dans leur quête de rachat, les Congolais comptaient d’entrée sur un cadeau du gardien adverse, Chipezeze, qui leur offrait l’ouverture du score sur un plateau en relâchant le ballon sur un coup franc de Maghoma pour permettre à Bolingi de marquer de la tête à bout portant (4e). Sonnés par cette entame cauchemardesque, les Warriors avaient du mal à voir le jour et les Congolais en profitaient pour faire le break. Sur une attaque rapide, Issama, dans tous les bons coups, lançait Bakambu qui s’en allait battre Chipezeze (34e).

En seconde période, l’attaquant du Beijing Guoan s’offrait un doublé en transformant un penalty qu’il avait lui-même obtenu après une faute de Chipezeze, décidément pas à la fête (65e). Surtout que le portier frappait encore en relâchant une frappe d’Ellia, tout juste entré en jeu, dans les pieds d’Assombalonga, entré avant la mi-temps suite à la blessure de Bolingi, pour le 4-0 (78e). Un peu plus tôt, Akolo, Assombalonga et Bakambu avaient également eu l’occasion d’enfoncer le clou mais vu d’où elle partait, la RDC ne fera pas la fine bouche. Les Léopards espèrent désormais un coup de pouce du destin…

Le résumé du match en vidéo

Le classement du groupe A : Egypte 9 points (qualifiée), Ouganda 4 pts (qualifié), RDC 3 pts (qualification possible parmi les meilleurs 3es), Zimbabwe 1 pt (éliminé)

Les compositions de départ :

Zimbabwe : Chigova – Darikwa, Hadebe, Kutinyu Pfumbidzai – Phiri, Munetsi, Karuru – Billiat, Musona, Chawapihwa.

RDC : Matampi – Issama, Tisserand, Mbemba, Ngonda – Maghoma, Moke, Mulumbu – Bolingi, Bakambu, Akolo.

Les stats