Après l’affront de la CAN 2017 (élimination au premier tour), la Côte d’Ivoire a assuré l’essentiel en disposant de la Namibie (4-1) ce lundi au Caire lors de la dernière journée du groupe D pour terminer 2e de la poule et se qualifier en 8es de finale de la CAN 2019. Contrairement à ce que laisse penser le résultat, le champion d’Afrique 2015 a souffert avant de prendre le large dans les dix dernières minutes.

Bousculés et même dominés dans la possession par leurs adversaires, les Eléphants passaient tout près de concéder l’ouverture du score sur une tête de Shalulile qui filait juste à côté. Kanon se faisait ensuite contrer et il fallait un sauvetage miraculeux de Bagayoko pour empêcher Shitembi de trouver le chemin des filets. Malgré ces grosses frayeurs, la Selefanto avait elle aussi l’occasion de prendre les devants sur une sortie complètement ratée du gardien adverse, Kazapua, mais le portier se rattrapait en mettant en échec Bony à deux reprises sur cette action !

La bourde de Gbohouo 

Sans briller, les hommes d’Ibrahim Kamara profitaient finalement d’une ouverture de Kessié pour Gradel pour ouvrir le score sur une frappe instantanée du Toulousain, légèrement hors-jeu mais non signalé (0-1, 39e). Les Namibiens se montraient alors un peu moins menaçants et Serey Dié pensait plier le suspense sur un un missile des 30 mètres dévié par Nyambe et qui faisait mouche (0-2, 58e) !

Mais Zaha loupait le 3-0 dans la foulée et Kamatuka profitait d’un dégagement raté de Gbohouo pour effacer Kanon et Traoré et réduire le score (1-2, 71e). Tout était relancé et il fallait finalement attendre la frappe sèche de Zaha pour définitivement libérer les Eléphants (1-3, 84e), avant un nouveau but signé Cornet, entré en jeu (1-4, 89e). Malgré le festival durant les dix dernières minutes, les Ivoiriens ont encore beaucoup de pain sur la planche. De son côté, la Namibie méritait sûrement mieux que de finir avec 0 point…

 

Le résumé du match en vidéo

Les compositions de départ :

Namibie : Kazapua – Horaeb, Haoseb, Nyambe, Hanamub – Shitembi, Ketjijere, Papama, Hotto – Shalulile, Kamatuka.

Côte d’Ivoire : Gbohouo – Bagayoko, Ismaël Traoré, Kanon, Wonlo Coulibaly – Serey Dié, Gbamin, Kessié – Gradel, Bony, Zaha.

Les stats

Le classement final du groupe D : Maroc 9 points (qualifié), Côte d’Ivoire 6 pts (qualifiée), Afrique du Sud 3 pts (peut terminer parmi les meilleurs 3es), Namibie 0 pt (éliminée).