Cela a été plus difficile que prévu, mais la RD Congo a fait respecter la hiérarchie en dominant son voisin du Congo (3-1) samedi à Kinshasa dans ce derby comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019. D’entrée bien en place offensivement, les Léopards ont raté une belle occasion par Kabananga, lancé en profondeur, qui butait sur le gardien adverse et manquait le cadre. Mais ce n’était que partie remise puisque l’inévitable Bakambu, parfaitement servi par Ikoko à la limite du hors-jeu, glissait le ballon sous Mouko pour ouvrir le score de près (1-0, 20e).

En défense en revanche, les hommes de Florent Ibenge dégageaient beaucoup moins de sérénité et les Diables Rouges frôlaient l’égalisation par Massengo, qui trouvait la barre, puis par Oniangué qui perdait son duel et manquait le cadre. Bifouma, lui, faisait preuve de plus de réalisme et s’emparait du ballon dans les pieds de N’Sakala pour égaliser d’une frappe pure (1-1, 45e+1). Loin d’être sonnés par ce scénario, les locaux poussaient au retour des vestiaires. Et après une tête de Mbemba passée de peu à côté, Bakambu traînait dans la surface pour catapulter un corner mal dégagé au fond des filets et remettre la RDC en tête (2-1, 54e).

Les hommes de Sébastien Migné jetaient alors toutes leurs forces dans la bataille et poussaient mais Matampi, auteur d’un bel arrêt sur une frappe lointaine, et sa défense tenaient bon. Dans le temps additionnel, après plusieurs occasions manquées, les Léopards faisaient le break par Mbemba qui rôdait dans la surface pour mettre le ballon au fond des filets (3-1, 90e+1). En attendant Zimbabwe-Libéria dimanche, voilà déjà la RDC en tête du groupe G !

 Le onze de départ de la RDC : Matampi – Ikoko, Bope, Zakuani, N’Sakala – Maghoma, Mbemba, Kakuta – Mubele, Bakambu, Kabananga