CAN 2023 : Mamadou Samassa décline sa convocation avec le Mali

Présélectionné par Eric Chelle, le gardien Mamadou Samassa ne participera pas à la CAN 2023 avec l’équipe du Mali.

La semaine passée, le sélectionneur Eric Chelle a décidé de faire appel à Mamadou Samassa, le gardien de Laval en Ligue 2 (17 apparitions cette saison) dans sa pré-liste des 53 joueurs retenus pour la CAN 2023 prévue du 13 janvier au 11 février 2024. Plus apparu sur la feuille de match des Aigles depuis le 26 mars 2019, et la défaite 2-1 face au Sénégal, l’ancien Troyen aurait certainement aimé intégrer pour une première fois la liste définitive d’Eric Chelle, et ainsi faire son retour au premier plan pour ce qui pourrait être sa deuxième CAN après 2013. Mais voilà, le géant d’1,98m est contraint de tuer son espoir dans l’œuf.

Il a sacrifié la CAN par “accord moral

En effet, selon les indiscrétions du journaliste Drissa Niono, le natif de Montreuil se doit de renoncer à la CAN car bloqué par son club, actuellement quatrième de L2 après 19 journées.  En fait, avant la signature de son contrat l’été dernier au bout de six mois de chômage, le portier formé à En avant de Guingamp a conclu un accord de principe avec les Tango l’empêchant de partir pour la CAN avec la sélection en hiver. C’est pourquoi le principal concerné a manqué à l’appel ce mercredi pour le coup d'envoi du stage des Aigles à Bamako. “Un accord moral et c'est un homme d'honneur” a confirmé le président lavallois Laurent Lairy à France Bleu Mayenne.

Résultat des courses, Samassa devrait sauf revirement de situation rester bloqué à 14 capes. De son côté, Eric Chelle devrait aisément faire appel au trio habituel composé d'Ismael Diawara, Ibrahim Mounkoro et Djigui Diarra, d’autant plus que le Lavallois n'était jamais entré dans ses plans jusqu'à présent.

CAN 2023 : Mamadou Samassa décline sa convocation avec le Mali
Prudence Ahanogbe