Le grand favori de la CAN féminine 2016, le Nigeria, a démarré très fort la compétition en humiliant le Mali 6-0 dimanche dans le groupe B grâce notamment à un quadruplé de la redoutable Oshoala. Les Super Falcons sont talonnées par le Ghana, qui a renversé le Kenya 3-1.


Tenant du titre et vainqueur de 7 des 9 éditions, le Nigeria est entré dans la CAN féminine 2016 tambours battants en humiliant le Mali 6-0 ce dimanche à Limbé. Une démonstration qui porte la marque de la star des Super Falcons, Asisat Oshoala. La joueuse d’Arsenal a signé un quadruplé (40e, 63e, 68e, 77e) ! Ordega (21e) avait ouvert le score et Sunday (47e sp) corsé l’addition sur penalty. Qualifié suite à la disqualification de la Guinée Equatoriale, le Mali commence très mal et le sélectionneur Oumar Guindo ne cache pas que rien ne sera simple.

« Mon équipe est jeune, sans expérience ; la préparation ne nous a pas permis de faire tous les réglages nécessaires car nous n’avons rencontré que le seul Cameroun. Dans ces conditions il est quasiment impossible de maîtriser un adversaire tel que le Nigeria. Il reste encore deux matchs à jouer et nous allons nous ressaisir« , a promis le technicien.

Dans l’autre match du groupe, le Ghana a fait respecter la logique pour rejoindre le Nigeria en tête. Mais les Black Queens ont eu la partie plus compliquée que prévu avant de renverser le Kenya 3-1. Contre toute attente, ce sont en effet les Kényanes, qui participent à leur première CAN, qui ont ouvert le score par Akida (21e). Mais les Ghanéennes ont renversé la vapeur au retour des vestiaires par Suleiman (50e), Addo sur penalty (72e sp), puis Boakye (89e). Le minimum avant d’affronter l’ogre nigérian mercredi.