CAN U17 : le Mali surclasse le Congo et rejoint le Maroc !

Dans un match sans suspense, le Mali a fait respecter la logique en s’imposant nettement contre le Congo (3-0) ce jeudi et obtient son double ticket pour les demi-finales de la CAN U17 et la phase finale de la Coupe du monde de la catégorie.

En position de favoris, les Maliens s’offraient la première occasion du match. Mahmoud Barry, notamment, débordait à gauche et voyait son centre mourir dans les gangs de Bonazebi (2e). Après une petite domination territoriale des Diablotins, les Aiglonnets reprenaient le match à leur compte grâce notamment à Souleymane Sanogo qui sollicitait Bonazebi sur un tir détourné en corner (5e). Un léger temps fort récompensé par le but d’Ange Martial Tia. Trouvé dans le cœur de la défense congolaise sur une passe de Mamadou Doumbia, le milieu de terrain enroulait parfaitement sa frappe dans le petit filet de Bonazebi (1-0, 8e).

Suite à l’ouverture du score, les hommes de Soumaïla Coulibaly laissaient le cuir à leurs adversaires mais gardaient le contrôle de la rencontre. Malheureusement pour elle, la formation de Fabrizio Cesana n’était pas tranchante. À l’image de quelques occasions galvaudées, notamment par Joseph Ndzoukou dont le tir soudain passait hors-cadre (19e) et Ayel Nzouzi qui exploitait mal un coup franc bien placé (21e).

La défense de fer du Mali

Alertés par des Congolais qui tentaient de rééquilibrer les débats, les Maliens reprenaient la possession du cuir et se faisaient de nouveau menaçants. Ibrahim Diarra dévissait d’abord sa frappe (22e) puis Mahamoud Barry se faisait reprendre de justesse par Nzouzi dans la surface de réparation (28e). Les doubles champions d’Afrique allaient finalement faire le break par l’intermédiaire de Mamadou Doumbia. Servi par Mahmoud Barry, l’avant-centre se muait en buteur et concrétisait une belle action collective (2-0, 31e). Beaucoup plus en verve que ces adversaires du soir, celui-ci insistait dans le couloir gauche à peine quelques instants plus tard mais était signalé hors-jeu (41e).

Acculés au retour des vestiaires, les Diablotins allaient céder pour la troisième fois du match sur une nouvelle offensive adverse. Makouangou se rendait coupable d’une main dans la surface et l’arbitre désignait le point de penalty. Mahmoud Barry se chargeait de la sentence et portait le score à 3-0 (56e). Discret pendant tout le match, le gardien Bourama Koné brillait en fin de rencontre en repoussant un penalty (90e+7) et permettait au Mali de garder ses cages inviolées dans le tournoi.

Le Mali est donc le troisième qualifié pour les demi-finales après le Sénégal et le Maroc. Les Aiglonnets défieront les Lionceaux de l'Atlas, tombeurs de l’Algérie, pour une place en finale.

Les compos de Mali-Congo

CAN U17 : le Mali surclasse le Congo et rejoint le Maroc !
Prudence Ahanogbe