CAN U17 : le Sénégal renverse le Maroc en 3 minutes et remporte encore un titre !

Le football est un jeu qui se joue à onze contre onze et à la fin, c'est le Sénégal qui gagne… Au bout d’une finale tactique qui a tenu toutes ses promesses, le Sénégal a renversé le Maroc au Nelson Mandela d’Alger (2-1) ce vendredi et met enfin la main sur sa première CAN U17.

D’entrée, les hommes de Serigne Saliou Dia partaient à l’assaut de la défense marocaine et se procuraient le premier corner du match à la suite d’un tacle in extremis de Bakhty sur Amara Diouf (7e). Mais les Lionceaux de l’Atlas, extrêmement disciplinés devant leur cage, observaient impeccablement leur plan, notamment en muselant les attaquants sénégalais et en exploitant au mieux leurs forces sur coups de pied arrêtés. Dans ce sens, ils se procuraient leur première dangereuse occasion sur un corner rentrant d’Hamony… détourné à nouveau en corner par Serigne Diouf (13e). Et sur ce deuxième corner botté par Maali, le Maroc allait ouvrir le score sur son premier tir cadré. Arrivé lancé depuis l’arrière, Boudlal s’élevait plus haut que tout le monde et catapultait le ballon dans les buts de Serigne Diouf (0-1, 14e).

Le Maroc glaçant de réalisme

Contre le cours du jeu, le Sénégal se retrouvait mené pour la première fois du tournoi et également au pied du mur marocain qui ne lui concédait aucun tir cadré avant la mi-temps. En effet, l’attaque sénégalaise butait sans cesse sur la défense de fer marocaine. Comme un symbole, Amara Diouf, meilleur buteur du tournoi et marqué à la culotte, était bien repris sur le côté droit par un tacle musclé de Koutoune (31e).

Le coup de poker de Serigne Saliou Dia

La rencontre baissait en intensité, dictée par un rythme plus lent imprimé par une formation marocaine qui quadrillait parfaitement sa moitié de terrain. Sans réelle solution devant le 3-4-1-2 inhabituel du sélectionneur Saïd Chiba, les Lionceaux se découvraient derrière et frôlaient la catastrophe peu après le retour des vestiaires. En effet, suite à une remise en retrait du nouvel entrant Hanin dans la surface de réparation, Mamadou Diallo dégageait en catastrophe devant Ayman Ennair qui rôdait dans la surface (56e).

Dominé dans le jeu d’échec l’opposant à son homologue Saïd Chiba, Serigne Saliou Dia abattait ses dernières cartes et faisait entrer en jeu Mamdou Savané à la place d’un Omar Sall fantomatique (72e). Dans la foulée, le Sénégal bénéficiait, après recours à la VAR, d’un penalty pour une main de Boudlal, jusque-là irréprochable, et égalisait par Serigne Diouf (1-1, 80e). Le vent tournait aussitôt, grâce au coaching gagnant de Serigne Saliou Dia. En effet, sur corner, Mamadou Savané, plaçait une tête imparable, sous le regard médusé de Walid Regragui présent dans les tribunes (2-1, 83e).

Après la CAN 2021, le CHAN 2022 et la CAN U20, le Sénégal poursuit sa moisson et remporte sa première CAN U17.

Les compos de Sénégal-Maroc

CAN U17 : le Sénégal renverse le Maroc en 3 minutes et remporte encore un titre !
Prudence Ahanogbe