Nommé sélectionneur de la Centrafrique il y a tout juste quelques mois, François Zahoui a frôlé le pire dimanche soir. Le technicien ivoirien a vu son domicile dévasté par un incendie.

Plus de peur que de mal pour François Zahoui, sélectionneur de la Centrafrique. Alors qu’il s’apprêtait à s’installer définitivement dans sa nouvelle maison dans le 1er arrondissement de Bangui, l’Ivoirien a été confronté dans la nuit de dimanche à lundi à un incendie qui a tout ravagé sur son passage. L’incident serait survenu suite à un court-circuit.

D’importants dégâts matériels

Par chance, l’ancien sélectionneur des Eléphants était absent de son domicile au moment du drame et aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. En revanche, des meubles, divers biens et d’importants documents du technicien sont partis en fumée. Zahoui reconnaît avoir échappé à une mort subite et rend grâce à Dieu.

«Tout ce que je peux dire, c’est que c’est Dieu qui m’a sauvé. J’ai échappé à une mort certaine», a-t-il affirmé. «C’est le dimanche dernier que j’allais effectivement intégrer cette maison. Et tout était mis en place pour m’y installer. Tout était meublé. Après avoir installé toutes mes affaires, j’ai décidé d’aller dîner dans un restaurant ivoirien de Bangui. À mon retour, je constate un monde fou autour de ma maison. À mes nombreuses questions, on m’apprend qu’elle a pris feu. Certainement un court-circuit m’a-t-on dit. Je loue vraiment l’œuvre de Dieu. Parce que, supposons que j’étais en train de dormir et que cet incendie avait déclenché en pleine nuit, c’en était déjà fini pour moi. Je note que tout a brûlé sauf ma Bible. Avant d’y intégrer, j’avais fait venir un pasteur qui a prié. Dieu a donc agi. Et je ne peux que lui dire un grand merci.»

Ancien joueur de Nancy et du SC Toulon, Zahoui est le sélectionneur qui a conduit les Eléphants de Côte d’Ivoire jusqu’en finale de la CAN 2012, perdue au tir aux buts face à la Zambie. Avant de s’engager avec la Centrafrique, le natif de Treichville a dirigé le Niger pendant 4 ans avant de rendre le tablier en septembre 2019.