CHAN 2024 : une co-organisation RDC-Congo envisagée par la CAF !

L’organisation du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2024 par la République Démocratique du Congo, de concert avec le Congo-Brazzaville, a été envisagée au siège de la CAF, mardi.

Après l'Algérie, hôte en début d'année de l'édition 2022, qui va accueillir le CHAN en 2024 ? Un gros indice vient de tomber à ce sujet ! En effet, la possibilité d’une organisation conjointe de la compétition, en RDC et au Congo-Brazzaville, a été débattue entre les représentants de la Confédération africaine de football (CAF) et le ministre des Sports de la RDC, François Kabulo Mwana Kabulo, mardi au Caire.

La mise en conformité des stades

Plus précisément, il s’agissait d’aborder « les mesures prises ou à prendre », favorables à la tenue « éventuelle » du CHAN 2024 dans les deux Congo. Au rang de celles-ci, « la standardisation aux normes CAF de la qualité des stades de football susceptibles d’accueillir des compétitions CAF en RDC, à commencer par la mise en conformité complète puis la réouverture des stades des Martyrs de Kinshasa et Frederic Kibasa Maliba de Lubumbashi », indique le communiqué de presse publié à l'issue de la rencontre. À cet effet, une équipe de la CAF a été chargée de s’assurer « de la conformité des travaux en cours d’exécution avec la mise en place des principes de bonne gouvernance à la FECOFA conformément aux directives de la CAF et de la FIFA », précise la note officielle. Il y a en effet urgence à ce sujet alors que les Léopards ont été contraints de délocaliser leur dernier match à domicile, le mois dernier contre la Mauritanie (3-1), dans un stade privé, celui du TP Mazembe.

La reprise du championnat congolais « actuellement à l’arrêt » faisait également partie des « sujets brûlants » sur la table. Pour le ministre des Sports de la RDC et le Secrétaire Général de la CAF, Véron Mosengo-Omba, il était question « d’envisager sous un nouveau jour la relance et le développement du football organisé ». Enfin, la formation des entraineurs et des arbitres a été évoquée, au même titre que le développement du football féminin et des jeunes. Une course contre la montre face au chantier qui se prépare.

CHAN 2024 : une co-organisation RDC-Congo envisagée par la CAF !
Prudence Ahanogbe