En déplacement à Nouakchott dans le cadre du 2e tour aller des éliminatoires du Mondial 2018, la Tunisie a pris une option sur la qualification en s’imposant 2-1 contre la Mauritanie, qui a longtemps cru à l’exploit. Balbutiant leur football, les Aigles de Carthage ont déchanté pendant près d’une heure. Au cours d’un début de match brouillon de part et d’autre mais très intense, ce sont en effet les hommes de Corentin Martins qui se sont faits les plus incisifs dans la surface adverse. Logiquement, sur un corner remisé par un coéquipier, le capitaine Oumar Ndiaye a ouvert le score de la tête (22e). En manque d’inspiration, très nerveux (déjà averti, Wahbi Khazri a frôlé l’expulsion à la 42e) et peu appliqués, les Aigles de Carthage ont tardé à montrer la réaction d’orgueil escomptée face à des locaux généreux donnant l’impression de jouer leur vie sur chaque ballon.

Il a fallu attendre le retour des vestiaires et l’entrée en jeu d’un Mohamed Ali Moncer très remuant pour les voir enfin sortir de leur torpeur. Après une première alerte signée Yassine Chikhaoui (53e), le joueur du CS Sfaxien a pris les choses en main en servant Wahbi Khazri dans la surface. Plein de sang-froid, le Bordelais a ajusté Souleimane pour égaliser (61e). Revigorés par ce but, les Aigles de Carthage ont continué à pousser. Oublié dans la surface sur un centre d’Hamza Mathouthi, le capitaine Chikhaoui s’est chargé de donner l’avantage aux siens (68e). Dans la foulée, Karim Aouadhi (74e), Chikhaoui (76e) et Khazri (78e), ont manqué le but du break qui aurait ôté le suspense avant la manche retour qui aura lieu mardi à Radès.

 Les compositions de départ :

Mauritanie : Souleimane – Ndiaye (cap), Adb. Ba, Abeid, Wade – Guidileye, Camara, Denna – Bessam Ahmed, Diakité, Bagili.

Tunisie : Mathlouthi -Jemal, Ben Youssef, H. Mathlouthi, Maaloul – Mariah, Sassi – Aouadhi, Khazri, Chikhaoui -Taha Yessine Khenissi.