Avec un bilan chaotique d’une victoire en 7 matchs, d’une non-qualification à la CAN 2017 et d’une dernière place dans le groupe E des éliminatoires du Mondial 2018, le sélectionneur du Congo, Pierre Lechantre, a été limogé ce mardi.


La 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018 aura fait une victime. Défait pour la 2e fois avec le Congo en Ouganda (0-1), le sélectionneur des Diables Rouges, Pierre Lechantre, a été démis de ses fonctions, annonce la presse locale ce mardi. Une issue finalement logique après l’échec de la qualification à la CAN 2017 et un bilan médiocre de 4 défaites, 2 nuls et une victoire depuis son arrivée il y a onze mois.

Le système très plat du technicien français en 5-3-2 était également de plus en plus critiqué, la presse lui reprochant avant le match face aux Cranes son « jeu pourri » ! Dans le même temps, l’ancien sélectionneur du Cameroun semblait tâtonner dans ses choix. Après avoir un temps boudé les expatriés comme Ndinga et Oniangué pour s’appuyer sur une ossature locale, il avait fait machine arrière lors du précédent rassemblement.

Ses propos après la défaite en Ouganda (« ce groupe n’a pas le potentiel espéré« ) auront fini de sceller son sort, même s’il n’a certes pas été aidé par plusieurs défections… Le successeur du Français, qui part avec l’ensemble de son staff, reprendra une équipe dernière de son groupe éliminatoire du Mondial 2018 à six points déjà du leader égyptien et donc très loin de la Russie. Quarts de finaliste de la CAN 2015 avec Claude Le Roy, les Diables Rouges ont bien régressé ces derniers mois…

 Une des dernières conférences de presse de Lechantre, mémorable…