Après plusieurs mois d’interruption en raison de la crise du coronavirus, le championnat marocain, la Botola, a repris ses droits le 27 juillet dernier. Problème : depuis, les nombres de cas de joueurs positifs au covid-19 se multiplient. Aux dernières nouvelles, la moitié des clubs de l’élite sont concernés et certains lourdement touchés comme le Wydad Casablanca, qui compte 10 cas positifs, ce qui a entraîné le report de plusieurs matchs. Dans ce contexte, la Ligue a décidé de placer les clubs à l’isolement jusqu’à la fin de la saison.

«Le président de la LNFP, Said Naciri, a rappelé l’adhésion des présidents des clubs dans la réussite de cette opération et mentionnant la demande de programmer des stages à huis clos pour les clubs au sein d’unité hôtelière ou centre sportifs selon leurs choix afin de lutter contre la propagation du COVID-19 et protéger les joueurs ainsi que les staffs techniques et médicaux et leur éviter tout contact avec les personnes contaminées et poursuivre le reste du championnat national», a ainsi écrit la Fédération marocaine dans un communiqué.

Autrement dit, à l’image de ce qui se fait en Chine, les joueurs ne seront autorisés à quitter leur camp de base que pour se rendre à l’entraînement ou aller jouer un match et ce jusqu’à la fin de la saison, prévue pour le 13 septembre au plus tard.