Nommé sélectionneur de la Côte d’Ivoire mercredi, Patrice Beaumelle a notamment été choisi pour sa faculté à «intégrer de jeunes joueurs» dixit le vice-président de la Fédération ivoirienne (FIF), Sory Diabaté. Mais l’ancien adjoint d’Hervé Renard compte également miser sur des éléments d’expérience, à l’instar de Gervinho (32 ans). Dans une interview accordée ce jeudi à RFI, le technicien a clairement ouvert la porte à l’ailier de Parme, boudé par le précédent sélectionneur, Ibrahim Kamara.

«Pourquoi se priver de joueurs comme Gervinho ? Je suis ses performances. Je vais le voir pour parler non pas du passé mais du présent, du futur et savoir si je peux compter sur lui comme soldat», a lancé le vainqueur de la CAN 2015.

Pour rappel, la dernière cape de l’ancien Lillois avec la Selefanto remonte à novembre 2017 durant l’ère Marc Wilmots.