Déjà absent en juin, Yaya Touré n’a pas souhaité revenir en sélection pour le match de la Côte d’Ivoire contre la Sierra Leone le 6 septembre. En phase de réflexion, le milieu de terrain de Manchester City (32 ans) envisage tout simplement « d’arrêter la sélection », selon Michel Dussuyer, le nouveau sélectionneur.


Absent de la liste des 23 Ivoiriens retenus pour affronter la Sierra Leone le 6 septembre dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2017, Yaya Touré manquera son deuxième rassemblement consécutif avec les Eléphants. Le capitaine « a souhaité différer sa présence en sélection« , explique le site de la Fédération ivoirienne (FIF). Et les fans de la Selefanto vont peut-être devoir s’habituer à son absence.

« Il est pour l’instant dans une phase de réflexion quant à la suite à donner à sa carrière internationale. Je l’ai rencontré à Londres et je lui ai dit que je comptais sur lui« , révèle Michel Dussuyer, le nouveau sélectionneur. Convaincre le Citizen de 32 ans de poursuivre avec les champions d’Afrique s’annonce compliqué. « Il veut arrêter avec la sélection« , a lâché le technicien français sur le site de la CAF, tout en conservant un peu d’optimisme : « C’est un grand joueur et c’est le capitaine de l’équipe, j’espère qu’il va continuer son aventure avec les Eléphants. »

De retour au top de sa forme avec Manchester City en ce début de saison (2 buts et 2 passes décisives après trois journées), Yaya Touré entend-il privilégier son club, à l’image de Seydou Keita, une autre légende du football africain ? Une chose est sûre, l’idée trotte depuis plusieurs mois dans la tête de celui qui a été élu quatre fois joueur africain de l’année par la CAF. En mars, un mois après le sacre en Guinée Equatoriale, il avouait « avoir atteint ses objectifs » avec la sélection. Longtemps, l’ancien Barcelonais semblait pourtant se voir aller jusqu’au Mondial 2018 avec les Eléphants (il aurait alors 35 ans). Une échéance qui apparaît aujourd’hui bien lointaine.