Pour la deuxième fois en l’espace d’une semaine, la Fédération ivoirienne de football (FIF) vient de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour contester une décision de la FIFA. Après avoir protesté contre les blocages générés par la suspension du processus électoral, l’instance faitière du football ivoirien s’insurge cette fois contre la décision de la FIFA de nommer un comité de normalisation à sa tête. Un choix dicté par des motifs au «caractère fallacieux» selon les mots de la FIF. Tendu…

Le communiqué de la FIF

Image