Côte d’Ivoire : pas du tout choqués par son geste, les Maliens saluent Aurier

Fustigé par une partie de la presse française pour avoir célébré un but en mimant un égorgement samedi face au Mali (3-1), l’Ivoirien Serge Aurier n’a pas du tout offensé les Aigles, qui tiennent au contraire à saluer son comportement exemplaire.


En plein tourbillon médiatique depuis l’affaire Periscope, lorsqu’il avait insulté son entraîneur d’alors, Laurent Blanc, puis avec sa condamnation (pour laquelle il a fait appel) à deux mois de prison ferme pour violences sur personne dépositaire de l’ordre public, Serge Aurier n’a plus de répit… Samedi face au Mali (3-1) en match éliminatoire du Mondial 2018, le latéral droit a fêté le deuxième but de la Côte d’Ivoire, qu’il a provoqué puisque son centre entraîne le but contre son camp de Salif Coulibaly, en mimant un égorgement. Une célébration rapidement qualifiée de “controversée” par une partie de la presse française.

Pourtant, ce geste qui ressemble au célèbre haka des All Blacks au rugby, n’a pas suscité la moindre polémique en Afrique puisque les footeux en herbe ont l’habitude de célébrer leur but par ce geste appelé gorjaï. Le coordinateur et manager des équipes nationales du Mali, Fousseni Diawara, a d’ailleurs expliqué que les Aigles ne se sont pas sentis blessés le moins du monde par cette célébration. “Pour être honnête, du côté du Mali on n'a même pas prêté attention à ce geste. En Afrique, tous les pays on leur façon de célébrer des buts“, a nuancé l’ancien défenseur au site Goal.

Au contraire, malgré leur défaite dans ce derby d’Afrique de l’Ouest, les visiteurs préfèrent retenir le comportement exemplaire d’Aurier, spontanément venu à la rescousse de Moussa Doumbia, sonné après un choc avec Lamine Koné en début de match. “Il y a une chose dont personne ne parle, c'est la manière dont il a aidé un Malien sur la pelouse. Moussa Doumbia est tombé, il était en train d'avaler sa langue, Serge est arrivé l'un des premiers pour l'aider“, a fait remarquer Diawara, qui n’arrête pas là son concert d’éloges.

Hier soir (dimanche), Serge Aurier était à notre hôtel, il a pris des nouvelles de notre joueur. Il a salué toutes les personnes de la délégation une par une. Ce matin (lundi), on a pris l'avion ensemble pour revenir sur Paris, on n'a même pas parlé de ça. Il a même fait des éloges sur notre équipe. Côte d'Ivoire-Mali, c'est pourtant un derby très chaud entre les supporters car les Maliens et les Ivoiriens sont un peu des cousins“, a fait remarquer l’ancien joueur de Tours. Des anecdotes bien plus révélatrices que le supposé mauvais geste du Parisien.

Côte d’Ivoire : pas du tout choqués par son geste, les Maliens saluent Aurier
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !