Côte d’Ivoire : Renard ouvre la porte à un départ

Quelques jours seulement après le sacre en Guinée Equatoriale, Hervé Renard laisse entendre qu’il pourrait prochainement quitter son poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire en cas de “proposition intéressante”. Le sacre aussi rapide qu’ “inattendu” des Eléphants a changé la donne.


Vainqueur de la CAN 2015 avec la Côte d’Ivoire, Hervé Renard a-t-il déjà fait le tour de la question avec les Eléphants ? Le sélectionneur français a en tout cas entrouvert la porte à un départ. “Je ne sais pas. Tout dépendra des opportunités“, concède-t-il à l’antenne de RMC. “Il me reste un an et demi de contrat. Mais si je reçois une proposition qui m’intéresse et qu’elle est d’assez haut niveau, je suis capable de dire que cette proposition m’intéresse et on peut en discuter” (avec la Fédération, ndlr).

Le technicien français avoue que le sacre inattendu décroché en Guinée Equatoriale a changé la donne. “J’avais deux ans, plus deux ans pour gagner une Coupe d’Afrique. Ça a été fait au bout de six mois. C’est peut-être inespéré ou inattendu mais c’est fait“, souligne-t-il, en se disant “évidemment déçu” de ne pas avoir été retenu pour entraîner l’Olympique Lyonnais l’été dernier, tout en ne fermant pas la porte à l’AS Saint-Etienne en cas de départ de Christophe Galtier.

Voir dans quelle direction on veut aller

En déclarant récemment son ambition de prendre un jour en main une équipe engagée en Ligue des champions et en plaidant pour le recrutement de techniciens locaux à la tête des sélections africaines, Hervé Renard avait déjà posé les jalons d'un futur départ. Mais sera-t-il prêt à quitter un continent où il est adulé (il est le seul technicien à avoir remporté la CAN avec deux sélections différentes) pour rejoindre une Europe qui semble encore douter de lui ?

Avant de se pencher sur son futur, l’ancien entraîneur de Sochaux entend, “savourer ce succès“. Puis viendra le temps des discussions avec la Fédération qui va devoir élaborer un projet sportif attractif pour le conserver. “Il faut maintenant voir quels sont les autres objectifs, dans quelle direction on veut aller“, souligne-t-il. “Il faudra s’assoir et en parler calmement. Tout ce qui m’arrive, c’est du bonheur.

Côte d’Ivoire : Renard ouvre la porte à un départ
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !