Côte d’Ivoire : les révélations de Gasset sur Seko Fofana

Entre Seko Fofana et la sélection Ivoirienne, cela n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. Le milieu de terrain d'Al-Nassr (ex RC Lens) ne compte que 8 petites capes (3 buts) avec les Eléphants, qu'il avait pourtant rejoint en 2017, soit il y a plus de six ans. 

En cause ? Des absences à répétition, qui ne sont d'ailleurs pas toujours bien passées côté ivoirien et face auxquelles il a récemment tenu à répondre. Mais le Parisien de naissance a effectué son come-back avec la sélection ivoirienne samedi à Abidjan lors du match amical contre le Maroc (1-1), en livrant une prestation comme souvent très intéressante. Jean-Louis Gasset, le sélectionneur des Eléphants, s'est enfin exprimé à coeur ouvert à ce sujet dans l'émission Talent d’Afrique diffusée lundi sur la chaîne CANAL+ SPORT Afrique.

L'année dernière, il jouait au Racing Club de Lens, qui avait des objectifs très élevés.” a d'abord lancé le technicien de 69 ans. Avant de détailler leur relation, sans éluder son choix de rejoindre le Golfe l'été dernier. “Quand j'ai pris mes fonctions (NDLR : en mai 2022), je me suis déplacé pour aller le voir. C'est un joueur que j'aime. Il m'a expliqué certaines choses au cours de l'année. Cela ne s'est pas toujours bien passé entre nous deux. Des fois, on se tiraillait. Mais à la fin de la saison, quand il a pris la décision de partir en Arabie Saoudite, là on s'est vu, je lui ai dis ‘j'ai besoin d'une réponse' nette. Et là il m'a dit oui.”

“Il fait l'unanimité”

Pas avares en louanges, l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux a complimenté son joueur sans oublier d'évoquer la Coupe d'Afrique des nations que les Eléphants disputeront à domicile dans maintenant moins de trois mois. “Et je pense que la Côte d'Ivoire est plus forte avec Seko Fofana que sans Seko Fofana. Parce que dès qu'il rentre dans le groupe, il fait l'unanimité par sa générosité, par son travail, par tout… Voilà, c'est mon avis. Oui, on peut discuter ‘il a pas voulu aller jouer'… Mais on sait très bien qu'être pris six mois avant ça ne sert à rien. C'est le 13 janvier que ça va commencer (NDLR : la CAN). Et j'estime que l'équipe avec Seko est meilleure que sans Seko.”

Côte d’Ivoire : les révélations de Gasset sur Seko Fofana
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.