Côte d’Ivoire : la grosse révélation de Haller sur sa blessure

Sébastien Haller a inscrit le but de la victoire dimanche en finale de la CAN 2023 face au Nigeria (2-1). Arrivé blessé à la cheville et n'ayant pas pu disputer le premier tour, le buteur de 29 ans, qui était particulièrement ému après la rencontre, a effectué des révélations de taille sur son état physique après le coup de sifflet final.

En raison de sa blessure, Haller n'a donc disputé son premier match dans cette CAN 2023 qu'en huitièmes de finale face au Sénégal (1-1, 5 tab à 4). Pour sa première titularisation et son premier but, il a dû patienter jusqu'au match contre la RD Congo, en demi-finale (1-0), où il avait inscrit le pion de la victoire à la 65ème minute de jeu, avant de récidiver dimanche face aux Super Eagles à une dizaine de minutes de la fin (81e). Et le nouveau héros du peuple ivoirien a confié qu'il aurait pu quasiment ne pas être en mesure de jouer du tournoi.

J'ai eu la chance de pouvoir venir. Maintenant on peut le dire : on me disait entre 6 et 8 semaines (d'indisponibilité, ndlr) pour ma blessure donc suivant la rapidité des soins j'aurais peut-être pu jouer mon premier match qu'aujourd'hui. Le cheville est toujours pas soignée mais ça valait le coup“, a confié le joueur du Borussia Dortmund. Et effectivement, cela valait le coup (même si le BvB, où il est remplaçant, ne sera pas forcément du même avis). Car en offrant la victoire au peuple ivoirien, l'attaquant de 29 ans a inscrit son nom dans les livres d'histoire.

Une fin de CAN de rêve

Rappelons aussi que l'ex-sélectionneur Jean-Louis Gasset, parti après le premier tour, a joué un rôle-clé pour Haller en faisant le choix de le maintenir dans sa liste malgré sa blessure. Diagnostiqué d'une tumeur testiculaire en juillet 2022, le talentueux avant-centre du Borussia Dortmund avait d'abord triomphé de cette maladie avant d'effectuer son retour sur les pelouses au mois de février 2023. Un an plus tard, après ce parcours hors du commun, l'ancien joueur de West Ham a donc offert à la victoire de la Côte d'Ivoire, lui apportant son troisième titre en Coupe d'Afrique des Nations. Chapeau, Monsieur Haller !

Côte d’Ivoire : la grosse révélation de Haller sur sa blessure
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.