Côte d’Ivoire : convoqué par 2 sélections, le dilemme de Mohammed Diomandé

Dans le monde du football, le choix de la sélection nationale est un moment décisif dans la carrière d'un joueur binational. Le milieu de terrain Mohammed Diomandé est aujourd'hui confronté à ce dilemme. Appelé avec les moins de 23 ans de la Côte d'Ivoire et avec les A du Ghana, le jeune milieu de terrain (22 ans) va devoir choisir.

Issu de l'Académie Jean-Marc Guillou d'Abidjan, Diomandé a par la suite intégré l'Académie Right to Dream au Ghana, évoluant avec son compatriote Simon Adingra (10 capes, 2 buts), l'un des héros du sacre à la CAN 2023. Leur parcours les a menés au FC Nordsjælland au Danemark, où Diomandé est rapidement devenu un élément clé de l'équipe. Le gaucher d'1 mètre 75 y a disputé 111 rencontres, pour 13 buts.

Le 26 janvier dernier, ce natif de Yopougon, commune située dans l'ouest du district d'Abidjan, a mis le cap sur l'Ecosse et le club mythique des Glasgow Rangers, dans le cadre d'un prêt avec option d'achat. L'objectif ? franchir un palier. Avec 6 rencontres de championnats (2 buts) et 2 apparitions en Ligue Europa, les débuts sont plutôt encourageants avec l'actuel deuxième (à un point du Celtic Glasgow, qui compte un match en plus) de la Scottish Premiership.

Le suspense est total

Milieu au profil “box to box”, Mohammed Diomandé se distingue par ses qualités technique et physiques. La possibilité qu'il a aujourd'hui – à seulement 22 ans – de jouer pour l'équipe nationale du Ghana démontre le joueur à fort potentiel qu'il est. En janvier 2021 déjà, il avait été inclus dans une liste de 50 joueurs par l'UEFA, qui regroupait selon elle les meilleurs jeunes à suivre. La sélection ivoirienne, qui semble plus “bouchée” mais sans doute aussi plus attractive du fait du récent titre de champion d'Afrique, a aussi de quoi attirer. Diomandé pourrait donc aussi être tenté de faire ses preuves avec les U23 avant d'envisager les A.

Son choix se pose en termes de carrière mais aussi d'affinités nationales, accentuant le suspense autour de sa décision. Entre l'attrait d'une équipe nationale ghanéenne – pays où il a été en partie formé – et la fierté potentielle de représenter son pays natal, la Côte d'Ivoire, la décision n'est pas aisée. Ce dilemme souligne les challenges auxquels sont confrontés les joueurs binationaux, tiraillés entre deux nations. Son choix devrait être connu très rapidement.

Côte d’Ivoire : convoqué par 2 sélections, le dilemme de Mohammed Diomandé
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.