Côte d’Ivoire : les premiers mots du sélectionneur Faé

Le sélectionneur intérimaire de l’équipe de Côte d’Ivoire, Emerse Faé, a lâché ses premiers mots avant le huitième de finale de la CAN 2023 face au Sénégal.

Promu à la tête des Éléphants après la démission de Jean-Louis Gasset dont il était l’adjoint, Emerse Faé a réagi à la qualification en huitièmes offerte par le Maroc suite à la victoire de ce dernier contre la Zambie (1-0), lors de l’ultime journée de la phase de groupes. « On était vraiment entre la déception de notre propre match et la peur de ne pas se qualifier pour notre CAN. Donc ça a été deux jours difficiles et aujourd’hui on va dire que la journée se termine bien, c’est une très bonne chose », a affirmé l’ancien milieu de l’OGC Nice au micro de Canal+ CAN. « Maintenant on est passé grâce aux autres, on n’est pas passé parce qu’on a été bons sur le terrain donc il faut rester humble, il faut avoir une joie mesurée, se servir de cette qualification comme un soulagement », a-t-il tempéré.

Emerse Faé avertit contre le Sénégal

Le finaliste de la CAN 2006 a ensuite évoqué la suite de la compétition, et notamment les huitièmes de finale contre le Sénégal lundi. « Je pense qu’on aura moins de poids sur les épaules parce que l’attente nous faisait vraiment mal. On est libérés, mais il faut vite qu’on se concentre sur le match du Sénégal, parce que c’est une bonne équipe et parce qu’on doit quand même une revanche à notre peuple », a-t-il prévenu.

Les supporters attendent en effet un sursaut d’orgueil de la part de la Séléfanto après son humiliante défaite, à l’occasion de la dernière journée du groupe A contre la Guinée équatoriale (4-0). Pour cela, elle devra gommer les erreurs face aux Lions sénégalais, plus que jamais favoris après trois victoires en autant de matches dans le groupe de la mort. Elle pourra compter sur un public présent en nombre à Yamoussoukro.

Côte d’Ivoire : les premiers mots du sélectionneur Faé
Prudence Ahanogbe