Plus que quelques heures et on connaîtra l’identité du vainqueur de la Coupe de la Confédération 2018/19. Grâce à son succès 1-0 arraché en toute fin de match à l’aller à domicile, la RS Berkane partira en ballottage favorable au moment de se déplacer en Egypte ce dimanche (20h GMT) pour défier un Zamalek plus réputé pour sa solidité défensive que pour sa capacité à mettre le feu.

Mais les Chevaliers Blancs ont prouvé par séquence à l’aller qu’ils sont capables de se montrer dangereux. «Nous allons nous battre jusqu’à la dernière minute pour remporter le titre et ainsi l’offrir à nos supporters», a promis l’entraîneur suisse du club cairote, Christian Gross, qui récupérera pour l’occasion l’attaquant international marocain, Khalid Boutaïb, forfait à l’aller.

«La pression sera sur le Zamalek. La présence des 50 000 supporters mettra plus de pression sur l’équipe locale que sur nous, puisqu’il s’agit de notre première participation à une finale continentale», a de son côté astucieusement répliqué l’entraîneur de la RSB, Mounir Jaouani. Après le sacre du Raja Casablanca l’an passé, les Marocains rêvent évidemment de conserver le trophée au pays.