Après les polémiques de l’édition 2014 lorsque Kevin-Prince Boateng et Sulley Muntari avaient été exclus pour leur comportement violent, le Ghana attend une attitude irréprochable de la part des Black Stars pour leur retour en Coupe du monde.

La Fédération ghanéenne (GFA) a en effet annoncé qu’André Ayew et ses coéquipiers ont signé un code de bonne conduite. Ce document «décrit les normes, les règles, les devoirs et les responsabilités ou les pratiques appropriées d'un individu dans l'équipe ainsi que le comportement collectif de l’équipe.» Chacun des 26 joueurs retenus par Otto Addo s’est donc engagé à le respecter.

En confiance après leur succès contre la Suisse (2-0) lors du dernier match de préparation, les Ghanéens débuteront le tournoi jeudi face au Portugal.