En quête d’une première participation à la Coupe du monde, le Mali a sérieusement compromis ses chances en s’inclinant contre la Tunisie (0-1) en barrage aller de l’édition 2022 ce vendredi à Bamako.

Avec le milieu de terrain d’Everton, Abdoulaye Doucouré et le jeune ailier Nene Dorgeles, tous deux titulaires pour leur première cape, les Aigles montaient en puissance en début de partie. Lui aussi aligné d’entrée pour son grand retour, l’ancien capitaine Abdoulay Diaby lançait ce choc en obligeant Ben Saïd à bien se coucher sur une frappe au ras du poteau. Privés de plusieurs cadres dans chaque ligne (Bronn, Skhiri et Khazri notamment), les visiteurs répliquaient par Ben Romdhane qui testait Mounkoro.

Ce match basculait à la demi-heure de jeu sur une grosse erreur de compréhension entre Mounkoro et Sissako qui trompait son propre gardien sur une passe en retrait anodine (0-1, 36e). Quelle bourde ! Derrière, le joueur formé au PSG poursuivait son cauchemar en séchant Jaziri juste devant la surface. Carton rouge !

Cette expulsion obligeait le sélectionneur malien Mohamed Magassouba à remplacer à la mi-temps Abdoulaye Doucouré par le défenseur Mamadou Fofana, tout en lançant Moussa Djenepo et Adama «Malouda» Traoré. Des changements qui portaient leurs fruits car, malgré leur infériorité numérique, ce sont bien les locaux qui poussaient face à des Aigles de Carthage dans la gestion. Les situations chaudes se multipliaient dans la surface tunisienne mais les Maliens péchaient dans le dernier geste, à l’image d’Adama Traoré et de Fofana, ou se heurtaient à un pied adverse, à l’image d’Abdoulay Diaby. Malgré un visage plutôt intéressant, les Aigles terminent frustrés et en très mauvaise posture avant la manche retour mardi à Radès.

Le CSC de Sissako en vidéo

Les compos de Mali – Tunisie

Mali : Mounkoro – C. Traoré, Sissako, Kouyaté, M.Haïdara – A.Haïdara, Doucouré, Bissouma – Dorgeles, I.Koné, A. Diaby.

Tunisie : Ben Said – Dräger, Ghandri, Talbi, Maaloul – Laïdouni, Ben Romdhane, Chaalali – Sliti, Jaziri, Msakni.