Mbappé, Dari, France-Maroc

Rapidement mené au score mais dominateur en seconde période, le Maroc a été éliminé par l’équipe de France, tenante du titre (0-2), ce mercredi en demi-finales de la Coupe du monde 2022.

Première équipe africaine à atteindre ce stade de la compétition, le Maroc s’arrête en demi-finales de la Coupe du monde 2022. Tenant du titre, l’équipe de France a brisé le rêve des Lions de l’Atlas en s’imposant 2-0 ce mercredi au Stade Al-Bayt. Les Tricolores défendront leur couronne dimanche en finale contre l’Argentine.

Alors qu’ils n’avaient encaissé qu’un but dans ce Mondial, les hommes de Walid Regragui se faisaient cueillir à froid. Suite à une intervention ratée d’El Yamiq, deux ballons contrés de Mbappé parvenaient jusqu’à Theo Hernandez qui allumait Bounou d'une reprise acrobatique au second poteau (1-0, 5e). Malgré une timide réaction avec le tir vicieux d’Ounahi repoussé par Lloris, ce début de partie se révélait pénible pour le Maroc et il fallait le poteau pour sauver Bounou face à Giroud. Fautif sur cette action, le capitaine Saïss, très diminué, se résignait à céder sa place à Amallah, ce qui signifiait la fin de la défense à cinq testée par Regragui au coup d’envoi.

Dans cette nouvelle configuration, le milieu du Maroc commençait progressivement à prendre l’ascendant face à son homologue. C’est pourtant à ce moment-là que les Tricolores disposaient d’une nouvelle balle de break mais El-Yamiq sauvait les meubles face à Mbappé puis Giroud manquait le cadre. La fin du premier acte était en revanche totalement en faveur des Lions de l’Atlas et El-Yamiq obligeait Lloris à un arrêt au ras du poteau sur un improbable retourné !

Le Maroc a poussé…

Les Français revenaient fort des vestiaires mais deux tacles musclés et non sanctionnés d’Amrabat et de Dari sur Mbappé calmaient leur engouement. Après avoir oublié deux possibles penalties en faveur du Maroc lors du premier acte (tacle de Theo Hernandez sur Boufal puis ceinturage de Tchouaméni), l’arbitre mexicain César Arturo Ramos semblait compenser. Décevants dans la production offensive en première période, les Marocains affichaient un visage beaucoup plus convaincant et assiégeaient véritablement le camp tricolore, avec plusieurs situations chaudes, à l’image de ce tacle in extremis de Konaté devant En-Nesyri.

L’entrée en jeu du percutant Thuram posait toutefois beaucoup de problèmes aux Lions de l’Atlas malgré une nouvelle situation mal conclue par l’entrant Hamdallah qui s’emmêlait les pinceaux dans la surface. Mais les espoirs marocains s’éteignaient définitivement avec le but de l'entrant Kolo Muani, qui faisait le break après un festival de Mbappé en pleine surface (2-0, 79e). Malgré une ultime occasion interrompue par un sauvetage sur la ligne de Koundé, la messe était dite : il faudra se contenter du match pour la 3e place samedi contre la Croatie…

Les buts de France-Maroc en vidéo

Les compos de France-Maroc

France

4-2-3-1
1
Hugo Lloris
fr
5
Jules Kounde
fr
4
Raphael Varane
fr
24
Ibrahima Konate
fr
22
Theo Hernandez
fr
8
Aurelien Tchouameni
fr
7
Antoine Griezmann
fr
13
Youssouf Fofana
fr
11
Ousmane Dembele
fr
9
Olivier Giroud
fr
10
Kylian Mbappe
fr
Remplaçants
2
Benjamin Pavard
fr
12
Randal Kolo Muani
fr
3
Axel Disasi
fr
6
Matteo Guendouzi
fr
17
William Saliba
fr
25
Eduardo Camavinga
fr
18
Dayot Upamecano
fr
26
Marcus Thuram
fr
20
Kingsley Coman
fr
15
Jordan Veretout
fr
23
Alphonse Areola
fr
16
Steve Mandanda
fr

Maroc

5-4-1
1
Bono
ma
20
Achraf Dari
ma
6
Romain Saiss
ma
18
Jawad El Yamiq
ma
2
Achraf Hakimi
ma
8
Azzedine Ounahi
ma
4
Sofyan Amrabat
ma
3
Noussair Mazraoui
ma
7
Hakim Ziyech
ma
19
Youssef En-Nesyri
ma
17
Sofiane Boufal
ma
Remplaçants
25
Yahya Attiat-Allah
ma
26
Yahya Jabrane
ma
16
Abdessamad Ezzalzouli
ma
5
Nayef Aguerd
ma
10
Anass Zaroury
ma
22
Ahmed Reda Tagnaouti
ma
9
Abderazak Hamdallah
ma
24
Badr Benoun
ma
15
Selim Amallah
ma
12
Munir
ma
13
Ilias Chair
ma
11
Abdelhamid Sabiri
ma
14
Zakaria Aboukhlal
ma
23
Bilal El Khannouss
ma