Koulibaly, Sénégal

Si la 2e journée du groupe A de la Coupe du monde 2022 avait bien commencé pour le Sénégal, vainqueur 3-1 du Qatar ce vendredi, la suite s’est avérée moins fructueuse. En effet, l’Equateur, dernier adversaire des Lions, a bousculé les Pays-Bas (1-1) et décroché un précieux point en fin d’après-midi alors qu'une victoire des Oranje était attendue et espérée…

Conséquence, Néerlandais et Equatoriens font la course en tête dans cette poule avec 4 points, soit une unité d’avance sur les vainqueurs de la dernière CAN, qui seront contraints de battre la Tri mardi lors de l’ultime journée pour espérer se qualifier en 8es de finale. Et, autant le dire tout de suite : sur ce que les Sud-Américains ont montré ce vendredi, cela ne sera pas une partie de plaisir pour les hommes d’Aliou Cissé, qui vont faire face à un adversaire percutant, déterminé et qui met énormément d’intensité dans les duels.

Seul motif d’optimisme : sorti sur civière ce vendredi après avoir été touché au genou, le capitaine équatorien Enner Valencia est incertain pour ce match. Auteur d’un doublé face au Qatar (2-0) puis du but de l’égalisation contre les Oranje (1-1), l’attaquant de Fenerbahçe a inscrit les six derniers buts de son équipe au Mondial et son éventuelle absence représenterait un énorme coup dur pour la Tri.

Le classement du Groupe A : Pays-Bas 4 points, Equateur 4 pts, Sénégal 3 pts, Qatar 0 pts.