Coupe du monde 2026 (Q) : Maroc, Cameroun et Algérie épargnés, le Sénégal avec la RDC… Le tirage complet

Ce jeudi, Emmanuel Adebayor, Asamoah Gyan puis Emmanuel Eboué ont effectué le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Si le Cameroun, le Maroc et l’Algérie ont tiré un groupe abordable, ce moins le cas du Sénégal et surtout du Mali, qui hérite de gros morceaux.

Comme annoncé par la Confédération africaine de football (CAF), le tirage au sort des groupes de qualification pour la prochaine Coupe du monde s’est déroulé ce jeudi, en marge de la 45e Assemblée générale ordinaire à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le Maroc, demi-finaliste historique du dernier Mondial au Qatar, hérite d’un groupe E très abordable avec la Zambie comme principal adversaire. Les Chipolopolos restent notamment sur une démonstration de force (3-0) face à la Côte d’Ivoire, lors des éliminatoires pour la CAN 2023 avec à la clé la première place du groupe H. Il faudra toutefois plus que le Congo, la Tanzanie, le Niger, et l'Erythrée pour faire trembler les Marocains.

Les Fennecs d'Algérie bénéficient, eux aussi, d’un tirage assez abordable. Logée dans le groupe G, la bande à Riyad Mahrez devra principalement se méfier de la Guinée, laquelle demeure un adversaire jouable sur le papier. À noter que les hommes de Djamel Belmadi seront aussi opposés au Mozambique, au Botswana, à la Somalie et à l’Ouganda qu’ils ont vaincue à deux reprises lors des éliminatoires de la CAN 2023 (2-0, 1-2). Le Cameroun s’en sort bien également. En effet, les Lions Indomptables, présents au dernier Mondial mais peu flamboyants depuis, évitent les gros morceaux et devront faire face au Cap-Vert et à l’Angola comme principaux adversaires dans un groupe D dont ils seront les favoris naturels.

Retrouvailles RDC-Mauritanie et Tunisie-Guinée Equatoriale

Il y a ceux ensuite pour qui le tirage reste favorable mais un peu plus mitigé. On pense au Sénégal. Les champions d’Afrique en titre et bourreaux du Brésil (2-4) en juin dernier, croiseront notamment la RDC et le Soudan dans le groupe B. S’ils semblent inférieurs sur le papier, les Léopards n’en demeurent pas moins une équipe dont il faut se méfier. De leur côté, les Crocodiles du Nil font figure d’une formation difficile à manœuvrer sur ses terres. À noter les retrouvailles entre la RDC et la Mauritanie, actuellement opposés dans les éliminatoires de la CAN 2023 et l’affaire Khadim Diaw.

La Tunisie n'a pas non plus trop à se plaindre du tirage (groupe H). Mais attention à la Guinée Équatoriale face à laquelle elle s’est inclinée (1-0), en juin dernier lors de la 5e journée des éliminatoires. Les Aigles de Carthage devront aussi gérer des longs déplacements en Afrique Australe (Namibie, Malawi). Dans le groupe A, l’Égypte part favorite mais devra tout de même se coltiner le Burkina Faso qui reste une équipe difficile à manoeuvrer, ainsi que la Guinée-Bissau, la Sierra Léone, et l'Ethiopie, tous présents à la dernière CAN.

Corsé pour le Mali, piégeux pour la Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire, pays hôte de la prochaine CAN 2023, doit quant à elle composer avec un tirage mitigé. Lotis dans le groupe F, les Éléphants partent favoris sur le papier. Mais ils devraient avoir fort à faire face au Gabon qui est capable du meilleur comme du pire. Ils devront en outre croiser le fer avec la Gambie, quart de finaliste de la dernière CAN 2021.

Il y a ceux enfin pour qui le tirage peut clairement être qualifié de “mauvais”. On pense au Nigeria, pour qui la qualification n’est pas jouée d’avance. Malgré leur statut de favoris dans le groupe C, les Super Eagles défieront l’Afrique du Sud qui est en regain de forme. Un derby face au Bénin sera aussi au programme pour Victor Osimhen et sa bande.

Contrairement aux autres têtes de série, le Mali a hérité du lourd et du probable pire adversaire possible du chapeau 2, le Ghana, présent au dernier Mondial. Madagascar, la République centrafricaine, et les Comores restent eux aussi capables de coups d'éclat et rendent ce groupe I assez explosif aux côtés du Tchad.

Rappelons que les premiers de chaque groupe valideront leur billet pour la phase finale du Mondial 2026 qui aura lieu aux États-Unis, au Canada et au Mexique et opposera pour la première fois 42 équipes. Les quatre meilleurs deuxièmes s’affronteront quant à eux dans un mini championnat qui permettra à son vainqueur de prendre part aux barrages intercontinentaux. Il y aura donc 9 voire 10 représentants africains.

Les groupes des éliminatoires du Mondial 2026 en Afrique

Groupe A : Egypte, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Sierra Léone, Ethiopie, Djibouti

Groupe B : Sénégal, RD Congo, Mauritanie, Togo, Soudan, Soudan du Sud

Groupe C : Nigeria, Afrique du Sud, Bénin, Zimbabwe, Rwanda, Lesotho

Groupe D : Cameroun, Cap-Vert, Angola, Libye, Eswatini, Île Maurice

Groupe E : Maroc, Zambie, Congo, Tanzanie, Niger, Erythrée

Groupe F : Côte d’Ivoire, Gabon, Kenya, Gambie, Burundi, Seychelles

Groupe G : Algérie, Guinée, Ouganda, Mozambique, Botswana, Somalie

Groupe H : Tunisie, Guinée Equatoriale, Namibie, Malawi, Liberia, Sao Tomé-et-Principe

Groupe I : Mali, Ghana, Madagascar, République centrafricaine, Comores, Tchad

Coupe du monde 2026 (Q) : Maroc, Cameroun et Algérie épargnés, le Sénégal avec la RDC… Le tirage complet
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.