Coupe du monde féminine : la Zambie cartonnée pour sa première !

Nul doute que les troupes zambiennes auraient espéré une meilleure entrée en lice dans cette Coupe du monde féminine 2023 ! Humiliées 5 à 0 par les Japonaises ce samedi matin à Hamilton en Nouvelle-Zélande, les Cooper Queens entament de la pire des manières leur Mondial. Il faudra vite relever la tête sous peine d'être éliminées dès le prochain match.

La Zambie ne gardera pas un bon souvenir du tout premier match de son histoire en Coupe du monde. Le Japon, emmené par l’expérimentée Saki Kumagai (32 ans), a réalisé une véritable démonstration pour cette première rencontre du groupe C. Auteur de 26 tirs dont 11 cadrés, le pays du soleil levant l'a emporté grâce à un doublé d'Hinata Miyazawa (43e et 62e) et trois autres réalisations signées Mina Tanaka (55e), Jun Endo (71e) et Riko Ueki sur penalty (90e+11). Sauvée à deux reprises par la VAR, la Zambie a craqué avant la mi-temps avant de s'effondrer et aurait même pu subir une défaite encore plus lourde.

Côté possession, le Japon a sans surprise largement dominé cette rencontre (60 à 40 %). C'est donc une défaite sans appel pour les Zambiennes, qui ne sont pas parvenues à tenter le moindre tir et qui devront vite réagir. Les médaillés de bronze de la dernière CAN affronteront l'Espagne dès mercredi puis le Costa Rica lundi prochain. Catherine Musonda, expulsée dans le temps additionnel (90+7), ne sera pas disponible face à la Roja, qui a par ailleurs réussi son entrée en lice vendredi face au Costa Rica (3-0).

Les scandales en cause ?

Les accusations d'abus sexuels portées par les joueuses à l'encontre de leur sélectionneur Bruce Mwape, combinées aux revendications de primes impayées et au départ mystérieux de la vice-capitaine Grace Chanda, auraient-elles perturbé les joueuses zambiennes ? Probable, quand on sait le retentissement médiatique que ces différentes affaires – en particulier celle qui concerne le sélectionneur – ont pu avoir, malgré la récente victoire surprise en amical contre l'Allemagne. Ces histoires internes ont inévitablement pu créer un climat de tension et de désunion au sein de l'équipe, compromettant ainsi sa performance lors de ce premier match contre le Japon.

Coupe du monde féminine : la Zambie cartonnée pour sa première !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.