Coupe du monde U17 : la France tirée d’affaire pour Yanis Issoufou ?

Ce mercredi, la France a éliminé le Sénégal (0-0, 5-3 ap. t.a.b.) en huitièmes de finale de la Coupe du monde U17 qui se déroule actuellement en Indonésie jusqu’au 2 décembre. Pour la première fois du tournoi, l’attaquant Yanis Issoufou n’est pas apparu sur la feuille de match. Et pour cause, celui-ci fait l’objet d’un recours déposé par le Burkina Faso contre les Tricolores.

Battu d’entrée 3-0 par les Bleuets le 12 novembre, le Burkina Faso a porté une réclamation à la FIFA concernant le jeune avant-centre de la réserve de Montpellier. Sorti du banc pour les 12 dernières minutes du temps réglementaire face à Souleymane Alio et compagnie, le gaucher est épinglé pour avoir muté de sélection sans l’avoir notifié à l’instance mondiale.

En effet, avant d’être convoqué en septembre 2022 par le sélectionneur Jean-Luc Vannuchi puis de faire 17 apparitions avec les U17 (y compris les trois matches de groupe de la Coupe du monde U17), le natif de Nîmes avait disputé le tournoi de Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA) B en juin 2022 avec son pays d’origine le Niger. Un tournoi qualificatif pour la CAN et le Mondial de la catégorie. Or, c'est ce point qui pose problème puisqu'un joueur ne peut pas en théorie disputer la même compétition avec deux sélections différentes.

La France rassurée par la FIFA

Selon Le Parisien, la délégation française a expliqué les raisons de cette bévue administrative. L’absence du gaucher dans le groupe ce mercredi n’est qu’une simple précaution en attendant que l’affaire soit réglée entre la FIFA et la Fédération française de football (FFF), ajoute le quotidien régional français. Ce dernier, auteur d’une passe décisive pour le troisième et dernier but lors de la victoire samedi face aux États-Unis (0-3), dans le cadre de la dernière journée de la phase de groupes, pourrait ainsi rapidement faire son retour.

En effet, toujours d’après Le Parisien, le sort de la bande à Mathis Lambourde « n’est pas fragilisé ». Les Français en auraient été rassurés par la FIFA qui devrait invalider le recours burkinabè. Et ce, pour la simple raison que les médaillés de bronze de la dernière CAN U17 n’auraient pas respecté le délai du dépôt étant de cinq jours avant le début de la compétition. Pour rappel, les Étalons ont été sortis dès la phase de groupes, malgré leur victoire contre la Corée du Sud (2-1) lors de la dernière journée, samedi.

Coupe du monde U17 : la France tirée d’affaire pour Yanis Issoufou ?
Prudence Ahanogbe